• vous n'aurez pas ma haine

    On a beaucoup parlé, on parle beaucoup, et on parlera encore beaucoup des monstres qui ont, sans la moindre vergogne, fauché la vie de gens sans histoire, détruit celle des familles de ces gens.
    Ils ont engendré la haine qui ronge les âmes et les cœurs, ils ont jeté l’opprobre sur d’autres gens qui n’y peuvent mais. Ils ont donné une image aussi vile et laide que fausse de leur Dieu.
    Partout ou presque, leur coreligionnaires sont honnis, soupçonnés, haïs même par d’autres humains d’une autre foi, qui bafouent ainsi les préceptes de leur propre religion.
    Il n’est pas un jour sans que, sur internet, surgisse un message plein de haine, une image pleine de mépris, des insultes, des appels au lynchage même.
    Comme si une religion était meilleure qu’une autre, comme si un chrétien valait plus qu’un musulman, un taoïste ou un bouddhiste.
    Comme si la vertu était nôtre, et le mal était les autres.
    Pourtant, un homme, Antoine Leiris, mari d’une des victimes du massacre du Bataclan a dit à ces êtres qu’on est bien obligés de dire des hommes :
    """Vendredi soir vous avez volé la vie d’un être d’exception, l’amour de ma vie, la mère de mon fils mais vous n’aurez pas ma haine. Je ne sais pas qui vous êtes et je ne veux pas le savoir, vous êtes des âmes mortes. Si ce Dieu pour lequel vous tuez aveuglément nous a fait à son image, chaque balle dans le corps de ma femme aura été une blessure dans son cœur. Vous voulez que j’aie peur, que je regarde mes concitoyens avec un œil méfiant, que je sacrifie ma liberté pour la sécurité. Perdu. Même joueur joue encore...."""
    Toutes les indignations plus ou moins de circonstance voire parfois feintes, tous les cris plus ou moins sincères, ne sont que verbiages . Tous les "PPS", les messages malfaisants, pervers ou venimeux  ne sont  preuve que de l'étroitesse d'esprit de leurs auteurs
    Merci, Monsieur Leiris d’avoir lancé ces mots, dont vous avez fait le titre de votre livre :
    VOUS N’AUREZ PAS MA HAINE.

  • Commentaires

    4
    Lundi 2 Mai 2016 à 21:49

    Respect à cet homme car ça ne doit pas être facile du tout de rester dans cet engagement là 

    3
    Vendredi 22 Avril 2016 à 14:05

    J'ai vu cet homme à la télé.Je dois dire qu'il faut être très fort mentalement, pour assurer un tel comportement.J'espère pour lui qu'il pourra le maintenir.

    Bonne soirée

    2
    Vendredi 22 Avril 2016 à 10:56

    Il faut beaucoup de grandeur d'âme pour pouvoir parler comme ce monsieur, respect!

    1
    Vendredi 22 Avril 2016 à 08:49

    Ce n'est pas en utilisant les arguments de la violence que l'on combat la violence, le message de ce jeune père de famille est le plus beau message d'amour que j'ai vu ces dernières années, il est né dans le désespoir de la perte de l'être qui lui était le plus cher.

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :