• une part de nous

    Nombreux sont, parmi nos estimables compatriotes ( et les autres aussi,une part de nous évidemment) ceux qui sont friants de statistiques, de précisions chiffrées, et autres calculs plus ou moins ésotériques .
    Par exemple, j'ai appris ( et vous aussi, forcément), que plus d'un français sur deux estime que "l'affaire"
    dénoncée par un paparazzi relève de la vie privée.
    Je mets "l'affaire" entre guillemets, parce que les propos de ce "journal" n'ont pour preuve qu'eux mêmes, jusqu'à preuve du contraire, ce qui est, convenons-en, quand même relativement mince.
    Mais revenons à compter nos moutons.
    une part de nous Comment un esprit aussi cartésien, aussi rigoureux que devrait être celui d'un statisticien peut il expliquer par quelle alchimie une partie d'UN français pourrait elle penser, estimer toute seule. Car, en parodiant malhabilement l'immense Cyrano, on pourrait dire

    Plus d'un sur deux, mais à tout prendre qu'est-ce ?
    Un calcul saugrenu, ou une promesse
    de morcellement, une partition qui n'ose s'affirmer,
    un couteau que l'on met sur l'i du mot entier ;
    c'est un comptage qui prend le lecteur pour ce qu'il n'est
                          une instant d'infini qui fait un bruit benêt,
                          une sotte scission évoquant le Grand Frère,
                          une façon d'un peu tripoter les calculs
                                et d'encor' se rendre un peu plus ridicule ...

    Et, d'ailleurs quelle est la partie du français qui vient en sus du français entier ? Dans quel athanor l'auteur de ce calcul a trempé le français aussi moyen qu'entier pour amener ses pieds, ses reins ou ses épaules à penser par eux même ?
    A moins que les déclarations de ce "savant" saugrenu ne soient aussi aléatoires que les activités philosophales de Nicolas Flamel, alchimiste  aussi présumé queune part de nous riche et envié  commerçant.
    Néanmoins, puisque je fais partie, pour l'instant, des français entiers ou presque, je vais demander aux diverses parties de ma carcasse, ce qu'elles en pensent.
    Et notamment à celles qui me parlent chaque matin au réveil pour me dire que je suis encore vivant....

    photos : afjv.com; educastream.com; matthieublaise.fr;

     

     


  • Commentaires

    9
    Lundi 20 Janvier 2014 à 21:19

    à lulu47

    Merci de t'intéresser à ce qui est écrit  ici. Toutefois, ce blog n'est pas une tribune politicienne, et les propos au sujet du chef de l'état, et de tous les citoyens,  se doivent d'y être  plus ... nuancés.  Il est loisible de faire état de ses opinions sans utiliser de termes péjoratifs et insultants.

     

    8
    Lundi 20 Janvier 2014 à 14:22

    j'ai lu avec attention tous les coms et la dessus je les rejoins.ce guignol n'a rien a faire au sommet de l'etat. lui qui se permettait de critiquer sarko. sur son avion sur sa vie ;le diner au fouquets je crois. qui a meme dis ON NE PEUX PAS METTRE UN COUREUR DE JUPONS A LA TETE DE L'ETAT en parlant de DSK .ce type a tous les vices. menteur manipulateur .arrogant .il va finir par transformer l'elysee en lupanard.

    merci pour ton blog  sts lulu

    7
    Lauryale
    Samedi 18 Janvier 2014 à 10:52

    En l'occurrence, les photos ne sont pas truquées, d'ailleurs l'intéressé n'a pas démenti et l'actrice fait un procès au journal pour atteinte à la vie privée. Je reste sans doute un peu naïve, mais je ne crois pas que Hollande sortira indemne de cette histoire. Sarko avait déjà payé pour cet étalage, même si par la suite il a rendu cela plus respectable. 

    Je sais bien que dans ce milieu on se croit tout permis, mais il serait temps que cela change. La plupart des politiques sortent de milieux hyper protègés, ils ne savent pas ce que c'est de vivre avec un Smig, aucun n'a dirigé une entreprise, ils sont déconnectés totalement de la réalité et de ce fait font n'importe quoi. Il est temps que cela cesse et les faire chuter de leur piédestal est la seule solution. Je ne sais pas si tu as regardé l'émission de Thadeis hier soir quand deux c... se flattaient de la virilité du chef  d'Etat et de la tradition française en plus. Cela devient carrément ridicule, remonter à Henri IV pour expliquer ces débordements .... Il faudrait leur rappeler que dans la même histoire on a coupé la tête au roi et aux privilégiés.

    Mais en France, nos Présidents sont restés des monarques et leur entourage, des nobles, c'est bien le problème.

    je crains que mes bises ne soient pas amusées pendant un moment, mais je n'ai sans doute pas assez d'humour, mais pour toi, elles sont amicales

     

     

    6
    Samedi 18 Janvier 2014 à 00:31

    en parlant de respect, je crains fort que bien peu de ceux qui gravitent dans les remugles politiciens  ne soient respectables. Comme tu dis, je n'approuve pas personnellement un tel comportement. Je dis seulement que des gens sensés ne peuvent considérer  les assertions d'un paparazzi  comme des preuves, et qu'en nos temps trafiquants , n'importe qui peut tripoter des photos.
    Ceci posé, toutes celles qui ont été affublées du ridicule titre de première dame ont eu un bureau à l'élysée, et des collaborateurs, rémunérés avec nos sous
    Il serait intéressant de recenser les zigotos des sphères "gouvernantes"  qui, mariés ou non,  ont eu des maîtresses, fait des enfants à d'autres en couchotant à gauche ou à droite. Le concubinage est reconnu en France comme mode de vie normal.
    Qui est capable de citer sans un document sous le nez les noms des ministres des gouvernements, actuel ou précédents?
    En résumé, pendant que les gens d'en bas s'insurgent, s'inquiètent et discutent sur des histoires de bidets les autres de tout poil, en haut, rigolent .
    Bises amusées.

    5
    Lauryale
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 23:04

    Oh! Non, je ne crois pas un seul instant que les journalistes de droite soient mieux que ceux de gauche, mais en l'occurrence ceux de gauche sont les plus nombreux et plusieurs bien inféodés. Je sais bien que tu n'as fait que parler de statistiques, mais je sais lire entre les lignes, et ne me fais pas croire que compte tenu de l'homme que tu es tu peux approuver un tel comportement.

    Pour représenter la France, et pour que l'on puisse avoir un minimum de respect pour le chef de l'Etat, il faut que celui ci soit respectable et là franchement c'est difficile .... Il n'était pas marié avec Royal, Ok chacun son truc. Il fait un enfant à Anne Hidalgo et ensuite il installe Trierweiller à l'Elysée et ceci pour s'en taper une autre même pas 1 an après. D'après les mêmes journalistes, l'histoire date au moins depuis 9 mois, il serait venu sur le tournage du dernier film de l'actrice à qui on prévoyait déjà une place dans le jury des artistes sélectionnes pour la Villa Médicis.

    Cette soit disante "Première Dame" a un bureau à l'Elysée et dispose de 6 personnes à son service. A l'heure où nous sommes dans une situation financière catastrophique c'est absolument honteux. Je passe sur le fait qu'il estime que l'on est riche à partir de 4500 € par mois ( j'aimerai bien qu'il remette dans les caisses de l'Etat ce qu'il a en plus) qu'il a 15 ministres dont on ne connaît pas la moitié, qu'il a cru défaire tout ce que le précédent avait fait (et qu'il a fort critiqué) et tout ceci pour faire pire.

    Je ne sais pas où nous allons, mais nous y allons tout droit, c'est la première fois que je descendrais bien dans la rue pour faire démissionner ce guignol. Et pour les âmes bien pensantes, la vie privée du Président de la République, lorsqu'elle est étalée comme cela nous regarde bel et bien.

    Désolée mon Ami, pour ce mouvement de colère mais tu m'offre une si belle tribune autant en faire profiter tes lecteurs. 

    Bises amicales

     

     

     

    4
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 21:41

    moraliste ? Toi ? oh la la ! je suis  seulement  étonné du ton de tes propos .
    Ma chronique a trait aux élucubrations statisticiennes qui mettent en action des morceaux de gens.
    Quant aux tribulations du locataire de l'elysée, elles ne concernent que lui et sa ( ses) copine(s).
    En vieux compagnon de la justice, j'ai  écrit que les propos d'un paparazzi ne sont pas une preuve, ni des photos,  si facilement ""truquables"" Et les successifs habitants provisoires du palais national ont tous plus ou moins commis des frasques, turpitudes ou magouilles monumentales.
    l'Histoire, qui est la seule à mériter une majuscule dans cette ... histoire, est remplie d'anecdotes croustillantes (enfin qui deviennent croustillantes quand le temps a un peu émoussé les passions et les envies... successorales). 
    Crois-tu vraiment que les journalistes de la gauche politique sont plus mauvais que les journalistes de la droite politique ?
    Mon Père (dont tout le monde devrait savoir qu'il était un sage depuis le temps que je le crie sur tous les toits) me disait : tu les mets tous dans un sac, tu secoues bien, longtemps, et le premier que tu sors ne vaut pas mieux que les autres .
    L'immoralité à la tête de l'état, dis-tu . 
    Existe-t-il un embryon de moralité dans ce qu'on considère aujourd'hui comme de la politique, où chacun tire a boulets rouges sur l'autre ( ami ou adversaire), dès l'instant qu'il y a une parcelle, si infime soit elle, de pouvoir à gratter...????

    bises désabusées, mais néanmoins optimistes, on ne sait jamais !
    Un jour  viendra où ....

    3
    Lauryale
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 17:18

    Pourquoi étonné, serais je devenue trop moraliste ?

    2
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 13:06

    whawh!

    bises étonnées

    1
    Lauryale
    Vendredi 17 Janvier 2014 à 12:44

    C'est encore une statistique qui relève d'un journaliste de la gauche politique, ce que j'entends autour de moi c'est plutôt de la colère et du dégoût. Non que l'on ne soit pas habitué  aux maîtresses des différents Présidents, mais là c'est le pompon. Voilà un type qui installe une concubine à l'Elysée et qui moins d'un an après passé ses nuits chez une autre, alors que la conduite du pays exigerait de l'honnête et de la rigueur. Cela devrait l'occuper à plein temps. 

    L'immoralité au sommet de l'Etat , il ne faut plus s'étonner de rien.

    bises écœurées

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :