• Une heure de plus en moins

       Une heure de plus en moins   En voilà une nouvelle qu'elle est bonne ! Plus tu passes de temps devant la télé, plus tu te rapproches de la fin de ta misérable vie de téléspectateur. C'est une ''étude '' de ''chercheurs "' australiens ( la nationalité des chercheurs n'influe en aucune façon sur leurs facultés intellectuelles ) qui le dit.
          Ces lumineux payés à dire des âneries (métier bien plus répandu que vous ne le croyez, téléspectateurs invétérés et victimes des images en couleur, il suffit de lire les sondages....). Ceux qui ne sont pas victimes de ces leurres peuvent sauter ce passage.
         Ces grosses têtes, donc, ont calculé que chaque heure passée devant la boîte à imagesUne heure de plus en moins réduit l'espérance de vie de 21, 8 minutes. Bigre ! ça fait peur, hein ? Je croyais bêtement qu'une heure devant la télé me rapprochait de 60 minutes de mon
    passage devant le magistrat final.
         Eh ben non ! Seulement de 21, 8 minutes, ce qui fait 21 minutes et 40 secondes
          Donc, si vous voulez, acharnés ''télévisionivores'', vivre longtemps, restez devant votre écran 24 heures par jour, vous ne vieillirez que de 16 heures et des brouettes  au lieu des 24 réglementaires, ce qui vous laissera le temps de travailler près de 8 heures pour pouvoir acheter un autre appareil, et de regarder l'ancien et le nouvel écran en même temps.

         Ainsi,  en suivant la logique scientiste  des intellectuels  qui ont gagné de l'or  en travaillant Une heure de plus en moins(??) sur ces calculs, vous gagnerez encore du temps de vie.
          Ces fameux chercheurs ont trouvé le moyen d'accéder , sinon à l'éternité, du moins à l'immortalité, sans boire à la fontaine de jouvence ni en jouant au docteur Faust.
              Et qui est-ce qui va payer vos retraites ? Et la sécu?
           Il est vrai qu'en restant assis devant un téléviseur, le plus grand risque encouru est celui de devenir abruti.
          Une heure de plus en moins Le recteur de l'Université où nos génies ont défini cette diminution du temps de vie doit commencer à se poser des questions, et à, éventuellement, envisager sa reconversion dans les soins à donner aux victimes d'Aloïs.
          Il est vrai que ses actuels chercheurs ont déjà rejoint la cohorte des séniles précoces, et que si il ne s'en est pas aperçu, c'est qu'il était aussi devant sa télé.Une heure de plus en moins
         Ne craignez pas trop quand même, les géniaux trouveurs précisent quand même que, selon leurs calculs et leurs études ( qui ont - à peine - duré 12 ans ) la fiabilité des résultats plafonne....  à plus ou moins 5 %.
         Voilà un bel exemple d'efficacité dont nos chercheurs gaulois feraient bien de s'inspirer, au lieu de jouer les Madame Soleil en conjecturant sur les prochaines échéances électorales...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :