• un remède de cheval.

    Bon jour !     A nouveau, un vainqueur du tour de France ( cycliste ) est soupçonné de dopage.  Etonnant, non ? Un seul des soupçonnés a avoué. Tous les autres,  enfin tous ceux qui ont été officiellement soupçonnés nient farouchement. Dans notre bel environnement cycliste il est considéré comme normal qu’un garçon puisse monter le Tourmalet, l’Aubisque ou l’Alpe d’Huez à vélo, à une vitesse qui aurait mis à mal toutes les mobylettes du monde, surtout si le garçon enBon jour ! question nie énergiquement tout traficotage hormonal, médical ou autre.
         Ces dénégations sont la preuve évidente de l’innocence du soupçonné. Pourtant, souvent, les services médicaux et d’enquête  démontrent la présence de quelque cochonnerie dans le pipi des intéressés. Mais les parades sont légion, allant de l’insu du plein  gré à la piqûre accidentelle en passant, pour le dernier incriminé, par de la viande apportée par un supporter. Il est vrai que ces pauvres jeunes gens crèvent de faim sur la grande boucle, au point que des âmes compatissantes sont obligées de leur apporter leur pitance afin qu’ils survivent.
        En l’occurrence, le bon samaritain n’y est pas allé par Bon jour !quatre chemins, puisqu’il aurait apporté de la barbaque contenant du « clenbutérol », mot barbare désignant une  substance active bêta-agoniste qui est à l'origine d'usage vétérinaire (Ventipulmin). C'est un anticatabolisant non-hormonal appartenant à la liste I, prescrit à l'origine pour les affections broncho-pulmonaires spastiques chez le cheval  de course ( Je ne fais pas le savant, j’ai trouvé ça dans wikipédia,  ce site qui dit beaucoup de bêtises mais donne aussi quelques bons renseignements ) .
           Pas étonnant que le jeune homme en cause ait  caracolé en tête du peloton ! Il a dû se retenir de pousser un hennissement heureux quand il a suBon jour ! qu’il était vainqueur, car cela l’aurait peut-être trahi ,  a moins qu’il n’ait considéré  que les organisateurs de la course, ses camarades coureurs et les 65 000 000 de spectateurs, ne fassent eux aussi  partie d‘une autre sorte de quadrupèdes équidés, vous savez, ceux qui ont de longues oreilles et sont  plus communément nommés ânes, si injustement assimilés à des imbéciles.  


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    5
    Bernard Rousseau
    Dimanche 3 Octobre 2010 à 16:50

    Je suis l'ornithorynque d'Amérique et je ne bois que du sirop de bouleau! :o)

    4
    Samedi 2 Octobre 2010 à 21:44

    Ce cher Charles Darwin pourrait se poser des questions. De quelle relation aussi saugrenue qu'asino- simiesque est né ce bonobo à longues oreilles ? Le vieux Cartier n'a pas tout découvert dans la Belle Province. Je me demande si cet hybride boit du jaune?

    3
    Bernard Rousseau
    Samedi 2 Octobre 2010 à 20:33

     Je le confirme, l'âne est très intelligent et avec mes grandes oreilles je vous entends ricaner! :o))

    2
    Samedi 2 Octobre 2010 à 13:01

    cette pauvre bête et mise à toutes les sauces !

    1
    obsolete
    Samedi 2 Octobre 2010 à 11:51

    Et dans anabolisant il y a le mot ... ane !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :