• Un peu de bon sens

    Un peu de bon sensQue voilà une expression énigmatique.
    Le mot sens a tant de sens qu'on ne sait jamais dans quel sens il faut le prendre. Comment, dès lors, savoir si il est bon ou mauvais ?
    S'agit-il d'un sens interdit, d'un sens giratoire, d'un sens obligatoire, d'un sens Un peu de bon senscritique ou d'un sens du vent ? Parle-t-on de ce sens de l'orientation ou de celui des responsabilités tant réclamé et si peu assumé ?
    Quant au sens de l'histoire, chacun lui donne le sens qu'il veut, ou dont il a besoin, suivant le sens des sondages ou de ses intentions.
    Ou bien parle-t-on de ces sens dont un cinéaste a décrit l'empire ? Ou encore de l'un de ces cinq sens qui sont sensés donner du sens à nos existences ?
    Un peu de bon sensComment savoir ? D'autant plus que, dit-on, quelques uns d'entre nous sont dotés d'un sixième sens, qui n'est pas très déterminé et varie selon les individus, voire les circonstances. J'entends bien, mais, à mon sens , il faut avoir l'ouïe fine pour saisir les nuance de ces divers sens.
    Le sens de l'odorat est parfois mis en évidence, puisqu'on use d'encens, mais alors le sens est différent, car il faut avoir le sens du rite, ce qui n'a rien à voir avec le sens du rythme, c'est visible , l'un étant religieux et l'autre pour le moins séculier.
    Parfois même, on l'écrit avec un c, pour en faire le cens, qui n'est pas une réjouissance, étantUn peu de bon sens un impôt que tous ou presque sont censés payer et qu'il serait insensé de refuser de s'acquitter, car cela n'aurait pas de sens commun, ni particulier, d'ailleurs...
    Un peu de bon sensC'est évident, et ce n'est donc pas une raison pour encenser qui que ce soit, ce que même un cheval est capable de faire, bien qu'en l'occurrence, le sens de l'encensement ne soit pas le même que lors de louanges , voire de basses flatteries, puisque ces dernières sont faites dans le sens du poil, et non pas à rebrousse poil, ce qui n'aurait pas de sens, à Sens ou ailleurs . n'est-il pas ? 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    Dimanche 5 Février 2012 à 22:40

    entre le joual, le français et leur inimitable accent, les canayens sont des gens à vraiment fréquenter  pour savoir causer ! comment va la vie, Bonobo?

     

     

    2
    Bernard Rousseau
    Dimanche 5 Février 2012 à 15:53

    Il faudrait que je précise qu'à l'époque et encore aujourd'hui chez les plus vieux, les canayens ne prononçent pas toujours le ''s'' de sens, ce qui donne ''sen''... De là à comprendre ''sang'', il n'y a qu'un petit pas de l'imagination d'un enfant.

    1
    Bernard Rousseau
    Dimanche 5 Février 2012 à 15:49

    Quand j'étais petit, il y a très longtemps de ça, je croyais que cette expression s'écrivait: ''avoir du bon sang'', ''ça n'a pas de bon sang...'' :o)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :