• tout va bien, la morale est sauve

    tout va bien, la morale est sauveMalgré tous les bruissements guerriers entendus de ci de là, malgré les fous qui assassinent au nom de causes plus ou moins improbables, malgré cette crise venue de la planète Phynance qui s'est abattue sur nos pauvres épaules prolétariennes, malgré la disparition programmée de la pâte à tartiner qui arrondit nos poignées d'amour, malgré les vrais faux électeurs et faux vraistout va bien, la morale est sauve passeports.
    Malgré les bagarres pour éviter aux homosexuels de divorcer, et ainsi sauver leur âme en leur interdisant le mariage, malgré les pro contre et les anti pour les votes exogènes, malgré l'épineux problème des reversions de retraites des curés dans nos campagnes alsaciennes, malgré toutes les joyeuses distractions que nous offrent prolifiquement ceux qui croient règner sur nos vies, malgré, malgré ...
    tout va bien, la morale est sauveIl est réjouissant, que dis-je "alleluiant", de constater qu'on ne rigole pas avec la moralité dans les hautes sphères d'Américanie.
    Enfin, de la moralité conjugale, parce que pour les autres, il y aurait encore comme un tantinet à revoir.
    En effet, en ce pays de Dieu, comme le qualifiait un membre éminent desdites hautes sphères, on peut peut torturer les gens - en prenant quand même la précaution de le faire hors frontières pour respecter les lois intérieures-,  où n'importe quel quidam peut se trimbaler avec un 357 magnum et tirer sur n'importe qui pour peu qu'il se croie un peu menacé, où on peut chanter les droits de l'homme et exécuter allègrement quelqu'un sans être trop sûr de sa culpabilité, d'où on peut envahir un pays en se fabriquant des prétextes aussi vaseuxtout va bien, la morale est sauve qu'invraisemblables.
    Mais, attention !
    A quelque altitude politico-militaro-espiono-sociale que soit placé l'étasunien, il lui est formellement interdit de donner un coup de canif, ni même un coup d'épingle dans le contrat de mariage.
    Pas de bagatelle en dehors du dodo conjugal !
    Non mais.
    tout va bien, la morale est sauveSauf, évidemment, si il est le Président, le coupable se doit de démissionner ipso facto de ses fonctions, même si il formule une demande
    publique d'excuses. A qui, au fait ? A sa femme ? A l'Oncle Sam ? A Dieu ?....
    Le dernier en date est le patron de la CIA. Ce patron, un général s'il vous plaît, et considéré par tous comme un héros, a eu l'incommensurable légèreté d'avoir une relation extra conjugale.
    Il est vrai que la direction de cet organisme angélique et dispensateur de bienfaits ne peut être confiée qu' à un individu au-dessus de tout soupçon.
    Comme je vous le disais en titre, tout va bien, la morale est sauve.
    Au moins aux stettses.


    photos:
    michelledastier.org;
    ferti.free.fr; charlespearce.com; larousse.fr; edilivre.com



  • Commentaires

    3
    Dimanche 18 Novembre 2012 à 20:19

    Salut l'ami

    continu comme sa, cela est parfois très interressant

    Bonne soirée ... amicalement ... Georges

    2
    Samedi 17 Novembre 2012 à 13:48

    Un vrai régal ces chroniques,on croirait lire du Siné...

    Bonne continuation et merci pour tes commentaires sur mon blog,ils me font toujours très plaisir.

    1
    Samedi 17 Novembre 2012 à 09:26

    Je crains que derrière cet écran de fumée qu'est cette affaire d'adultère, il se cache une affaire bien plus embarassante... J'ai lu une fois un commentaire sur un journal d'infos en ligne que les Américains sont d'autant plus hypocrites en matière de moeurs que c'est eux (parait-il, je suis loin d'être une spécialiste !) qui exportent en Europe des films pornos particulièrement "hard" !! Passe un bon week-end

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :