• Tartufferie

     

                Selon monsieur Chatel, Luc, ci-devant ministre de l’éducation Nationale et porte-parole du gouvernement de la République, la votation organisée par les anti-privatisation de la Poste  est une tartufferie.
             Ce qui revient à dire que les deux millions et des brouettes de braves gens qui ont exprimé leur opinion sont des fourbes et des hypocrites, ainsi que les initiateurs de l’aventure.
             Selon monsieur Xavier Darcos, ci-devant ministre du travail et ancien ministre de la même Education Nationale, cette opération est "  quelque chose "  (sic), et il aurait voté comme les deux millions et des brouettes de braves gens qui se sont exprimés.
             Je ne sais pas si vous avez la même idée que moi, mais il me semble que les ministres- qui s’échangent allègrement les ministères quand ils ont été mauvais dans le précédent – il me semble donc qu’il existe comme une sorte d’espèce  de divergence dans leurs propos.
             Il est vrai que monsieur Luc Chatel, éminent maître en gestion et en marketing ( mot barbare désignant, pour faire anglo-saxon, les études de marchés et autres promotions commerciales,) fait dans la référence littéraire en employant ce mot , afin de démontrer qu’il  est tout à fait qualifié  pour exercer les fonctions de ministre de l’Education Nationale.
             Nos chères petites têtes blondes, brunes, rousses ou crépues ont bien de la chance d’être guidées par ce genre de gourou. …Il est presque aussi bon que son prédécesseur. Par contre, même avec cette référence "molièresque ",  il ne fait pas dans la dentelle dans ses propos, suivant en cela notre cher (très cher ) président.  
             Car, quand même, dénoncer une initiative politique des opposants au régime en place comme une tartufferie n’est pas de la dernière élégance, non ? Pourtant, né à Bethesda ( Maryland ) , qui signifie en hébreu Maison de la Grâce, il devrait être … gracieux.   
             Il est vrai que les opposants emploient des termes aussi délicats quand ils dénoncent les initiatives politiques de la majorité.
             Finalement, si on regarde la vie politique avec un peu de recul, on s’aperçoit que les gens de droite, de gauche, les centristes extrémistes,  les rouges, les verts et même les pâlots, sont bien semblables.                  
            Comme disait mon sage homme de Père, tu les mets tous dans un sac, tu secoues bien,  tu secoues encore, pour bien mélanger, et le premier que tu  sors ne vaut pas mieux que les autres. 
             Je viens de relire cette chronique. Les phrases sont un peu longues, mais, je l’espère, quand même assez compréhensibles. 
             Mais l’important, c’est ce qui, finalement  sortira de cette histoire ubuesque : notre cher ( très cher ) président fera très exactement ce qu’il a envie de faire, s’assoira sur l’avis du brave peuple, et privatisera la poste, l’armée, la justice, la police, l’église, et élèvera sa statue du veau d’or  en hommage à Saint Kapital. 
            Ou alors …

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    el mektoub
    Mercredi 7 Octobre 2009 à 11:23
    à St Kapital ou plus vraisemblablement à dieusarko
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :