• stupsurde ou abspide ….

    stupsurde ou abspide ….Ce matin, après notre réunion hebdomadaire d'utopistes-patentés-mais-un-tantinet-lucides-quand- même, après avoir bien ri et bien commenté quelques articles publiés en Espéranto, nous "krokodilions"(*), quand l'un d'entre nous, ancien sous-marinier, déclara très sérieusement que, sur un bateau, personne n'est jamais perdu.
    Mais cette péremptoire affirmation fut immédiatement mise en cause par une des charmantes présentes, qui déclara avec une conviction de bon aloi : " si un quidamstupsurde ou abspide …. tombe à la mer, il est perdu sur le bateau ".
    La réponse ne se fit pas attendre : "il n'est pas perdu sur le bateau , puisque, le quidam en question étant tombé à la mer, n'est plus sur le navire".
    Quoi qu'on en dise, chacun des interlocuteurs pouvait avoir raison : le tombé à l'eau lambda n'est plus sur le navire, mais il est perdu pour les effectifs restant sur le navire.
    stupsurde ou abspide ….Est-ce absurde ? Est-ce stupide ?
    En effet, bien que ces deux mots soient cités comme étant synonymes dans tous les bons dictionnaires (au fait en connaissez-vous de mauvais?), il est évident qu'une chosestupsurde ou abspide …. échappant au sens commun (absurde) n'est pas forcément stupide.
    Et réciproquement.
    Un exemple indéniable : quand Galileo Galilei, plus connu en terre de France sous le nom de Galilée, déclara que la terre tournait autour du soleil, le sens commun du temps voulait qu'elle ne tournât point.
    Ou ne voulait point qu'elle tournât, ce qui donnerait un autre éclairage à la polémique...
    Comme il le fut démontré par la suite, l'affirmation du savant n'était  pas contraire à la logique.
    stupsurde ou abspide ….Selon le temps ( la date, pas la météo), cette idée était donc absurde.
    Mais elle ne l'est plus. Ni stupide, pour la même raison.
    Par contre les propos de ses juges n'étaient pas stupides, puisque ces augustes personnages manquaient d'information . Ni absurdes, puisqu'ils étaient dans la logique du temps.
    Conclusion, il existe une indéniable relativité entre l'absurde et le stupide : celle du temps, ce que le vieil Albert à la langue pendue aurait bien entendu ipso facto confirmé.
    Enfin, probablement.
    Ce qui était sot reste grenu, mais devient logiquement sensé ( ou sensément logique, évidemment) en vieillissant.
    Donc Vieux est synonyme de logique et de sensé.
    Ce qui ne fait pas de Jeune un synonyme de sot et de loufoque . stupsurde ou abspide ….
    Quoi que mon père m'ait souvent soupçonné de répondre à ces définitions aux temps de ma jeunesse …. follement jeune. Le vôtre aussi, non ?
    Parfois, néanmoins , il arrive encore souvent parfois que mes contemporains me considèrent avec un air désolé, plein de commisération, comme on regarde un fada...
    Et peut-être en est-il de même pour vous ?
    En tous cas, je vous le souhaite !

     

    ___________________________

     (*) conjugaison franco-approximative du verbe krokodili, qui signifie (en Espéranto ) parler dans sa langue natale en milieu espérantiste.

     

    photos :crl.univ-littoral.fr; crl.univ-littoral.fr; ababsurde :aahouaisjesuisstupide.over-blog.comhouaisjesuisstupide.over-blog.com ; ville-ge.chville-ge.ch ; mmm.team.over-blog.comm.team.over-blog.com


  • Commentaires

    4
    Lundi 11 Août 2014 à 11:33

    le fadatisme
    Mais c'est seulement la rime
    Pour celui qui se sublime
    Dans son absurtéime
    La vérité : fada et absurde se miment
    Je m'incline
    Bien amicalement
    V L / Claude

    3
    Dimanche 10 Août 2014 à 20:56

    bonsoir

    Apres cette lecture  je  serais  sotte de  te croire fada ....mais tu aimes sans doute cette idée ?

    Bonne soirée dans ton merveilleux monde ....

    2
    Dimanche 10 Août 2014 à 07:30

    De tous temps il y a eu des fadas, même pour marcher sur l'eau, mais qui est le fada? C'est comme pour celui ( ou celle) qui se concentre sur une chose, ce n'est pas obligatoirement un con et il n'est pas toujours au centre, toute vérité contient sa contre vérité la seule variable reste le temps, la vérité sur l'origine de l'homme n'est pas encore établie d'une façon formelle

    amicalement

    Claude

    1
    Samedi 9 Août 2014 à 15:57

    article amusant .... un peu de légèreté dans notre temps ... nous fait du bien. Bonne journée et merci pour ton message .... en affichant que des extraits de Matthieu Ricard, je zappe pas mal de choses ... mais bon, pour lire plus, il faut prendre son livre de 800 pages. 

    Très bon week end 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :