• Souvenances

    Du haut de  la montagne

    Des instants  de  ma vie,

    Au temps  mal défini

    Où enfin la paix me gagne,

    Lorsque, du fond des brumes, au  loin,

    résonnent   des rire d'enfants  ,

    je me souviens des foins,

    où des caresses s'amorçaient

    quand des mots a peine prononcés

    devenaient serments.

    Que sont devenus

    Ces  instants de joies contenues?

    Souviens-toi, l'ami,

    Nos rêves ont toujours dépassé

    Nos inavouables envies.

    Notre  temps  est  presque passé,

    Et l'avenir me semble  bien incertain.

    Mais l'aurore  rencontre le  matin,

    Et nous vivons encore,

    Alors…..

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    4
    hem
    Samedi 28 Novembre 2009 à 07:25
    nostalgie, nostalgie
    quand tu nous tiens !!!
    mais nous sommes en vie,
    comme tu le dis si bien

    rêves d'enfant, envies enfouies
    projets secrets et te voici, réalité !
    souvenirs de jeux et de mines réjouies
    rêves de jeunesse et de complicité !!!!

    j'aime beaucoup cette sérénité que ce texte affiche !!! merci peache




    3
    el mektoub
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 23:45
    sait plus quoi dire!!les deux sont omniprésents , sinon à quoi cela servirait-il que le kanak se décarcasse??
    2
    peache Profil de peache
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 13:30
    tu trouves l'optimisme absent ? Pourtant, la nostalgie est quand même une des bases de l'espoir, non?
    bzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz
    1
    Mayaa
    Vendredi 27 Novembre 2009 à 13:21
    J'aime bien quand tu montres ton optimisme, Peache :)))...

    Non, je plaisante... mais j'aime ta nostalgie :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :