• Sleipnir

    Sleipnir,hugin, Mugin

         Odin, le Wotan des vieux germains, était l'heureux propriétaire d'un animal extraordinaire, aux pouvoirs et aux capacités inimaginables. Ce cheval, puisqu'il s'agit d'un exemplaire de cette fabuleuse famille des équidés,  se nommait SLEIPNIR, ce qui est déjà un exploit en soi, surtout quand on essaie de le prononcer avec  un gosier francophone. mais, surtout il était équipé de huit pattes et pouvait galoper dans le ciel . Non pas voler bêtement comme un moineau  où le Pégase grec. 
         Non . Il  Galopait , et rien ni personne ,( sauf bien sur Odin lui même, car sinon à quoi eût-il servi ) ne pouvait le rattraper.
    Odin, qu'on nommait aussi le Dieu aux corbeaux ( Hrafnagud ) envoyait ses noirs amis ailés ( Hugin - la pensée et Mugin - la mémoire ) en visite chaque matin et il savait ainsi tout ce qui se passait de par le vaste monde. 
    Il était aussi le propriétaire d'un autre animal, qui avait lui aussi une bien étrange spécialité.
        Quel était cet animal, comment se nommait-il et quelle était cette fameuse spécialité ?
         Le premier  qui apportera les réponses ( Volotovnia, n'a pas le droit de participer ) recevra en plus de ma considération, la photo d'un coucher de soleil sur le ponton derrière chez nous, et une photo de mon estimable personne en compagnie d'une autre, encore - s'il est possible - plus estimable.  
         A bientôt... 

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    11
    el mektoub
    Lundi 23 Février 2009 à 13:18
    Là ma chère Volotovnia vous flattez, vous flattez, mais est-ce besoin????
    10
    volotovnia
    Dimanche 22 Février 2009 à 18:07
    zut de flute alors .... je ne dirai rien donc cher Peache ...

    non sans un sourire ... j'aime votre blog ... continuez .... s'il vous plait ...
    9
    Pierrot des Vosges
    Samedi 21 Février 2009 à 13:55
    J'allais oublier :
    Quant a ce qu'un pouillot Calédonien prenne des photos.....
    A d'autre, vous ne m'aurez pas !
    8
    Pierrot des Vosges
    Samedi 21 Février 2009 à 13:51
    Le pouillot Calédonien a en général un chant caractéristique et bien personnel. C'est un mélange de deux phrases bien distinctes: Un tic-tac métallique fréquent et aigu s'accélérant en un trille bref et argentin ti ti ti tik tik tititrrrrrrrrrr, et un gazouillis doux et un peu triste piou piou piou.
    Il à de gros doigts qui l' empêche d'utiliser le clavier avec aisance, ce qui bien sur lors d'envois numériques multipliés (pour cause) décalquent sur son chant ma fois pas si désagréable...Mais reste très joli oiseau calédonien très rare, qui n'a rien a voir avec la photo présentée sur ce bolg.....
    7
    peache Profil de peache
    Vendredi 20 Février 2009 à 11:47
    Il s'agit de SÂRIMNER, le cochon d'Odin, qui était bouilli et mangé tous les soirs et revivait chaque matin.
    Dommage, personn,e n'a gagné ces sublimes images ! 
    6
    el mektoub
    Vendredi 20 Février 2009 à 10:37
    mis à part les loups et les corbeaux, quel est celui que tu as trouvé?  
    5
    el mektoub
    Vendredi 20 Février 2009 à 10:27
    au-dessus de mon lit il n'y a que "ma " photo, les tiennes n'y peuvent avoir de place, tu m'en vois marri.

    alors quel était donc cet animal??
    4
    peache Profil de peache
    Jeudi 19 Février 2009 à 21:32
    à El Mektoub : Il ne s'agit pas des loups, et selon la mythologie, Odin ne s'snivrait pas,il se nourrissait de vin. Nuance...J'espère que tu as mis les photos dans un acdre au dessus de ton lit et que tu pries à genoux chaque soir ...
    A Vieumajor content de te voir Kamarade ! Charles Quint, quoi qu'on en dise croyait bien descendre directement d'Odin, mais comme pour tous les autres qui ont suivi, c'était bien présomptueux .
    Gros poutous à ton lendemain.
     
    3
    Vieumajor
    Jeudi 19 Février 2009 à 16:57
    Ma culture du germanique s'arrête à Charles Quint; désolé. Je vois que tu fonctionnes toujours aussi bien.
    Bisous à mon vieu chef et à Danielle. 
    2
    el mektoub
    Jeudi 19 Février 2009 à 13:57
    il s'agit du loup, en fait Odin en possédait deux (Geri et Freki), sensés se repaître des cadavres laissés sur les champs de bataille, Odin leur donnait ordinairement sa pitance, préférant s'ennivrer.

    allez envoie
    1
    el mektoub
    Jeudi 19 Février 2009 à 13:34
    passe-moi la récompense, on les a déjà les photos.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :