• si si si, je,tu, il, nous pouvons comprendre..et vous aussi

    Je suis, vous êtes, nous sommes .
    Quoi? Sots, ignares, imbéciles, incapables, etc ( il y a 51 synonymes ).
    Ne hurlez pas à l'injure!
    On nous le dit sans cesse! 
    Tous les jours, sur les ondes, dans les images, dans les journaux des gens- qui sont probablement, eux , intelligents- nous le disent, le répètent, le serinent !?
    Non ?
    Et ben si !
    Il ne se passe pas une journée sans qu'on nous dise, en titre :"ce qu'il faut penser de..., ce qu'il faut retenir de..., ce qu'il faut comprendre de..." et on nous détaille ce que , d'évidence, les bornes de nos capacités de compréhension n'ont pas permis à notre comprenotte d'assimiler de l'événement !
    Et tout béotiens que nous soyons,nous sommes bien obligés d'admettre que ceux-là qui nous "informent" sont bien plus malins que nous, puisque, mis à part quelques irréductibles, nous lisons avec avidité les explications généreusement fournies .
    A de nombreuses reprises, j'ai contacté les journaux qui mentionnent cette obligation, et qui de ce fait, me mettent en rage.
    Eh bien, croyez le ou pas, je n'ai jamais reçu l'ombre de la queue d'un mot de réponse !
    Je veux bien croire, et c'est la mansuétude que mes chers Parents m'ont enseignée qui m'y pousse, je veux bien croire, donc, que ceux qui écrivent dans le journal, qui causent dans le poste ou pérorent dans des conférence ont reçu une éducation suffisante pour exercer ces fonctions.
    Mais, à mon avis, personne ne leur a enseigné le respect du lecteur ou de l'auditeur, ni inculqué le petit brin de bon sens qui leur ferait comprendre qu'ils ne sont pas les seuls doués de suffisamment d'intelligence pour comprendre un article de presse.
    D'autant plus que lesdits articles sont plus souvent qu'à leur tour rédigés dans un charabia à l'orthographe plus qu'approximative.
    Ces approximations et ces amphigouris pourraient, si nous étions méchants, être susceptibles de nous faire croire que les impérieux auraient un impérial besoin de disons... se perfectionner.
    Mais nous savons, n'est-il pas, qu'erare humanum sed perseverare diabolicum !
    Alors, la lecture des oeuvres de M.Bescherelle pourrait vous être utile, messieurs les donneurs d'ordre.


  • Commentaires

    2
    Mercredi 23 Janvier à 09:07

    http://www.longville-dofredo.com/article-comme-aurait-dit-coluche-78194404.html

    Ah les milieux autorisés qui s'autorisent à penser....excellent réflexion à partager entre nous qui pensons que....

     

    1
    Mardi 22 Janvier à 10:52

    Oui mais ce sont des passages obligés pour avoir les informations de base.A nous ensuite de nous faire notre propre religion !

    Bon mardi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :