• sex-toys et scolarité

     

    sex-toys et scolaritésex-toys et scolaritéHier matin, dixième de décembre 2013,nous roulions, ma chère épouse et moi, en direction des Paillotes de la Ouenghi, pour essayer de faire disparaître le stress qui nous mine, causé par le bleu insolent des cieux et des eaux, le ballet des petits voiliers et des oiseaux dans la Baie, et l'infâme béatitude d'une retraite ensoleillée.
    Il était dix heures et quelques, ce qui fait un bon minuit et quelques en Gaule. La radio de la voiture était branchée, comme depuis des lustres et des lustres, sur l'émetteur dont on fêtait le cinquantenaire dont le slogan, flatteur pour les auditeurs, était : " la radio de ceux qui ont quelque chose entre les oreilles."
    L' émission était relative aux magasins vendant des accessoires accélérateurs de libido, nommés sex-toys en franglais courant, et moins exotiquement en français de base jouets sexuels.
    sex-toys et scolaritéUn avocat, présenté comme étant celui qui défend un homme aux appétits aussi importants que sa position, parlait d'une loi – scélérate - interdit de vendre ces auxiliaires d'ascension de rideaux à moins de 200 mètres d'un établissement d'enseignement.
    A
    vez vous remarqué à quel point une loi devient scélérate dès l'instant qu'elle touche de plus ou moins loin à nos petits conforts et idées ?
    Et il ajoutait, sans rire, que Paris devenait la seule ville au monde où ce lucratif commerce serait partout interdit.
    Il pensait donner une forte valeur ajoutée à son argumentation, en précisant qu'à Paris, il n'existe aucun magasin  situé à moins de 200 mètres d'un de ces lieux de savoir.
    Je n'ai jamais, Dieu merci, été très porté sur l'arithmétique, mais cette précision m'a interpellé.
    Vérification faite, les rues de Paris intra-muros mesurent au total 958 km soit 958000 mètres.
    La population scolarisée dans la capitale est de 645 100 ( selon le Ministère de l’Éducation Nationale).
    S
    i on tient compte – et il faut bien le faire -, du fait que les classes du primaire (hors maternelles) sont au nombre de 5, qu'il y a 7 classes en secondaire, on arrive à 12 classes par établissement.
    Un lieu d'enseignement tous les 200 mètres (selon l'avocat contestataire), nous donne 4.790 écoles, soit plus ou moins, en fonction des variations saisonnières, à un poil près, 134 élèves par école, donc, en gros, des classes d'à peu près une petite douzaine ou une grosse dizaine d'élèves par classe, selon l'optimisme de l'évaluateur. Et je ne compte pas les écoles d’apprentissage, les universités, les grandes écoles, et les multiples écoles de commerce, de langues, kaj tiel plu(*) comme on dit en espéranto
    A mon avis, ce brillant défenseur aurait comme une sorte d'intérêt à ne pas se présenter devant les enseignants manifestant contre les classes surchargées...
    sex-toys et scolaritéHeureusement pour lui, cette émission était diffusée au milieu de la nuit en Gaule, et les enseignants ne l'ont probablement pas écoutée, puisqu'ils devaient dormir du sommeil de l'innocent, épuisés par leur dure journée de labeur.
    Ici, à l'autre bout du monde, nous sommes en période de grandes vacances, et les gens des écoles ont bien d'autres choses à faire qu'à écouter la radio.
    Et les avocats, si pinailleurs sur les mots de leurs adversaires, n'ont pas trop intérêt à se laisser aller à dire des fariboles , même dans les émissions de nuit
     

    (*) et ainsi de suite

    photos :prestige-voyages.com; franceinter.fr; carrieres-juridiques.com; ville-labourse.fr; routard.com


  • Commentaires

    5
    Mercredi 18 Décembre 2013 à 09:20
    Esclarmonde

    Il y a un côté pinaillant et rond de cuir chez ce monsieur mais je suis contre la promotion et la banalisation de ce genre d'endroit.... J'ai ai vu un très grand dans un centre commercial, près d'un hypermarché.... Bien loin des "lieux de savoir" mais tout de même !

    4
    Lundi 16 Décembre 2013 à 19:55

    je venais juste faire une séance d'UV (lol)

    bonne semaine

    3
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 14:05

    bonjour Peache

    de toute manière avec de bonnes baskets + de 200 m à gauche à droite au centre on trouve toujours ce qu'on cherche 

    je te souhaite un beau weekend dans ton Paradis (grrrrrrrr) 

    2
    Jeudi 12 Décembre 2013 à 01:00

    Il  te faut écouter la radio la nuit, ma chère, au lieu de dormir béatement....Et accessoirement, celui qui ma vu avoir honte pour la dernière fois est  depuis bien longtemps au pays des chasses éternelles....

    1
    Mercredi 11 Décembre 2013 à 23:34

    Non mais... "Faire disparaître  ce stress qui nous mine, causé par le bleu insolent des cieux et des eaux, le ballet des petits voiliers et des oiseaux dans la Baie, et l'infâme béatitude d'une retraite ensoleillée. " tu devrais avoir honte Peache (sourire) 

    Pour ce qui concerne "ces jouets sexuels" je n'ai pas entendu cette importante information mais... Il me manque sans doute quelque chose entre les oreilles!!!!!!!!!

    Sérieusement je ne pense pas que ces lieux de débauche se trouvent à proximité d'établissements scolaires.... et puis il y a Internet ! Oops!!!!! Bonne journée à toi Peache, amitiés.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :