• Service public

         Jolis mots.
         Mais ces jolis mots ne sont, justement, que des mots.
         Ils signifient que ceux qui en font partie, (et sont payés pour cela, parfois très cher...) sont au service du public. C’est à dire que leur métier est d’assurer au public, à vous, à moi, à nous, un service, qu’il soit de protection, de transport, de communication ou simplement de vie .
         Seulement voilà. Cette cochonne de nouvelle grippe  est arrivée. Et on a Service publicvu – et on verra  encore – des agents chargés d’un service public, en l’occurrence un service de transport aérienService public exercer leur droit de retrait, formule qui permet  à un agent de ne pas travailler quand il peut craindre pour sa vie. 
         Ils ont été immédiatement remplacés par un équipage de ‘ réserve’, composé bien sûr d’agents du même service,  qui semble-t-il, ne craignait  d’affronter le danger, ou….. qui étaient prévus pour préserver la santé des autres. Dans notre  beau pays, et dans ces circonstances, on constate que certains agents – ceux qui exercent leur droit de retrait – sont en danger et que d’autres - ceux qui vont assurer le service à leur place - ne le sont pas, ou bien qu’ils sont ‘ sacrifiables ‘.
         Que pouvons-nous déduire de cette situation ? On peut penser,  par exemple, qu’une sélection a été faite par les diverses et variées directions qui auraient décidé que quelques uns peuvent risquer leur vie et les autres non. Sur quels critères se baserait-on dans ce cas ?
         On peut imaginer aussi que les agents  en retrait sont des gens malades, fragiles et susceptibles d’être gravement mis en danger quand un virus issu Service publicdes Amériques  vient perturber la belle ordonnance  de la santé mondiale, puisqu’il est dit que ledit virus, même virulent, est vraiment dangereux pour les gens qui sont fragilisés par l’une ou l’autre des affections  qui traînent de ci ou delà.
         Mais dans ce cas, en temps normal, ces gens là, malades, pilotent des avions chargés de gens en principe en bonne santé.
         Inquiétant, non ?
         A qui doit on s'adresser pour exercer son droit de retrait des bénéficiaire des services publics ? 


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :