• royaltitude

     

      crime de lèse royalitude  Ah Paris Match ! 
        Le poids des mots, le choc des photos. 
       Ca fait lourd, à la longue, non ? Ce  journal  publie une fois de plus – une fois de trop selon Madame Royal, qui n’avait rien  demandé – une photo "  volée " d’elle, en Espagne, au moment où elle devisait   tranquillement avec un  monsieur – inconnu mais dont on  " croit savoir " qu’il est éditeur de jeu de société et " pourrait " être son compagnon.
    Du coup, crac, je porte plainte . Non mais. 
       Tout ça bien sûr conjugué au  conditionnel, pour sacrifier à la mode ( à la nécessité ? ) de prudence qui règne sur les médias spécialisés en scandales et images douteuses.  Et en première page, en plus. Avec aussi, il faut ce qu’il faut, quelques images en pages intérieures.
       Quelle audace !
       Souvenez-vous des poignées d’amour  du président qui avaient été effacées sur une photo pour faire sportif …
       Il est vrai que  cet organe de presse est à l’affut de toutes ces images qu’il espère rendre croustillantes et par conséquent ….rentables.
       Mais il est  vrai aussi que quand on commence à convoquer la presse à la maternité quand on est ministre, il faut s’attendre à être "  clichée " sous tous les angles possibles et imaginables.
       RFO l’a filmée en Guadeloupe, ou selon qui vous savez, elle " s’agitait ". C’est quand même meilleur pour l’image qu’une balade avec un inconnu, fut-elle éventuellement sentimentale …
       Nombreux sont les politiques dont on  ignore totalement la vie privée. Il est  vrai que ceux là ne l’ont pas étalée quand ils auraient pu  penser que ça pourrait leur servir …
       Mon Père me disait que quand on cherche des bâtons pour se faire battre, il ne faut pas se plaindre d’avoir des bleus ….
       Aux dernières nouvelles, la plainte serait retirée. Mais le but a été atteint.        On parle  de Madame Royal.
       Quod erat demonstrandum
       Et aujourd'hui, on apprend que  la plainte a finalement été déposée. Petit détail : le récit de cet important évènement paraît dans les actualités de google,  dans la rubrique " divertissement ".
       Amusant, non ?
      D'autant plus qu'elle serait assortie d'une demande de 20 000 € de dommages et intérêts. Quand je pense que je râle quand le photographe me réclame une vingtaine d'€ pour développer un film. 
        Et on parle toujours de Madame Royal.

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    el mektoub
    Mardi 3 Mars 2009 à 09:13
    où comment se faire un peu d'argent net d'impôt! stratégie que "j' aimerais" être en capacité d'employer.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :