• Remarques

    Avez-vous remarqué,
    Ô, très honnêtes frères,
    Combien il est  aisé
    D’esquiver nos certitudes
    Et  de  prendre l'’habitude
    De flagorner  les puissants
    Dès  qu’ils promettent, en passant,
    La Lune
    Ou la  fortune ?
     
    Avez vous remarqué,  
    Ô si humains compères,
    Combien il est  aisé
    De  leur flatter le râble
    Dans le  sens  de l’ego
    Tant qu’ils sont au plus haut ?
     
    Avez-vous remarqué,
    Ô hypocrites confrères ,
    Combien il  est  aisé
    D’en  faire litière
    Sitôt qu’ils sont à terre
    Et d’alors leur  faire,
    Sans risque,
    La nique ?

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    5
    peache Profil de peache
    Mardi 17 Novembre 2009 à 09:34
    bien fait pour elle. ça lui apprendra a exploiter les ouvriers. BZZZZZZZZZZ
    4
    Mayaa
    Mardi 17 Novembre 2009 à 08:20
    Sûr que les abeilles, elles ont résolu le problème : une reine et tout le monde qui obéit au doigt et à l'oeil et qui ne pense qu'au taff .....

    Et le destin de la reine encore moins enviable que celui des ouvrières : bloquée à vie dans la ruche à procréer encore et encore
    3
    peache Profil de peache
    Lundi 16 Novembre 2009 à 21:52
    De Gaulle disait que les français étaient ( sont ?) des veaux , Werber nous fait penser aux rats, C'est pas très bien  tenu, cette étable !
    Heureusement , il y a les abeilles !!!
    2
    el mektoub
    Lundi 16 Novembre 2009 à 17:30
    brrrrr, indépendants ou serviles, that is the question!

    comme le dit , zoreille, nous passons de l' honnêteté à l' hypocrisie en trois vers! il nous fait passer par l' humanité , mais c'est pour la rime...
    1
    Mayaa
    Lundi 16 Novembre 2009 à 17:09
    C'est malheureusement humain, allais-je dire .... Mais non, pas tout à fait... C'est tout aussi animal. As-tu la théorie de Bernard Werber sur les rats  ?

    Tu prends six rats au hasard que tu enfermes ensemble, au bout  d'un moment, une hiérarchie s'installe : deux dominants, deux dominés, deux indépendants...

    Et si tu refais l'expérience avec six rats de même statut, issus de trois expériences précédentes, simultanées, c'est à dire, soit six dominants, soit six dominés, soit six indépendants, au bout d'un moment, ce même type de hiérarchie de reforme.

    Il est dans la nature de certains humains de se comporter comme le tiers de rats serviles, prompts à la flagornerie. Mais que les rats dominants se trouvent mis sur la touche et pour arriver au nouvel équilibre, le combat est rude pour devenir à son tour rat dominant et même le servile a sa chance...

    Plaise au ciel que nous restions toujours dans la catégorie des indépendants ...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :