• réduire les frais

    Bon jour !  Dans une gazette, un conseiller du Roi dont je ne citerai pas le nom pour éviter aux  enfants de lui jeter des pierres dans la rue , a évoqué le problème de l’assurance maladie.
    Ce lumineux technocrate  a bien entendu un avis sur tout , et notamment sur les comptes de la Sécurité Sociale. Cet éminent (dans le sens "connu", pas dans le sens "au dessus de la moyenne", faut pas exagérer quand même  ) personnage  propose  de faire payer plus ceux qui coûtent le plus cher à la collectivité : les " très vieux".

    Et il cite l’exemple de son propre père , dont les soins auraient coûté 100 000 ecus, alors que le cher homme a plus de 102 ans, et démontre son sens filial poussé à l’ extrême,  en affirmant que lesdits soins lui donnent tout au plus quelques mois de survie, ce qu’il trouve aberrant.
    Ce fameux père doit être très riche , et avoir peut-être l’intention de ne point  lui léguer un liard, car cet énarque ( hélas oui, lui aussi ) propose de taper dans le patrimoine des vieux pour financer leurs soins.
    Pas bête. En plus, il fait la nique à  ses éventuels cohéritiers. Et les écus  récupérés permettraient aussi, mais ça ce n’est  lui qui le dit, de financer sa propre nourriture  quand il sera – enfin – enfermé à double tour à la Bastille ou dans un asile .
    Toutefois, en raison de  la navigation erratique qu’il a effectuée dans les milieux de la finance ( où paraît-il, il n’a guère laissé  de regret ), ce financier avisé  n’a pas de solution pour les autres  " très vieux ", ceux  qui n’ont pas de patrimoine. Il est vrai  qu’il ne semble pas avoir la moindre connaissance de ce qu’un   ministre du Roi  avait nommé la France d’en  bas.

    D 'ailleurs, il est très très peu de centenaires parmi les anciens serfs, manants ou manouvriers.  Je lui suggère une idée :  il pourrait proposer  au Roi de transformer les vieux en hachis, qui se mangerait avec ce légume merveilleux apportés sur nos terres par Monsieur Parmentier, ce qui, outre les économies  de frais  médicaux réalisées, permettrait à une entreprise ( dont, bien sûr il serait le principal bénéficiaire des revenus) de faire quelques substantiels profits,  et lui procureraitBon jour ! quelques petitssubsides pour , éventuellement, acheter la corde qui le pendra.              
    Quand il sera vieux, bien sûr !
    Où encore, plus simple et plus économique, de fournir une corde à chaque village et pendre l’un après l’autre les vieux pauvres  à partir d’un âge à déterminer, et utiliser les cadavres pour faire du compost, ce qui  aiderait à la prolifération des légumes de M. Parmentier, et terminerait le cycle.
    Ou encore mettre cet illuminé dans une baraque de foire, vous savez, celles  où on envoie des  gnons à des figurines ridicules. Nous vivons une époque formidable.

     

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    6
    hem
    Mercredi 30 Juin 2010 à 20:03
    bonsoir Roland

    je suis rassurée,  eh oui le travail empêche bien des choses (comme se reposer par exemple, mdr ) 

    bises    Claudine

    5
    Mercredi 30 Juin 2010 à 11:44
    Ben oui c'est zoreille qui a raison, selon mon adage, je ne devrais pas exister, subsister, survivre, commment dire en ces temps plus qu'incertains??

    désolé de voir que tu as noté mon absence, mais j' ai pas mal de travail en ce moment, surtout beaucoup de déplacements à faire, mais je lis, la prose du caldoche toujours aussi régulièrement.

    Bises à toi

    Roland
    4
    Mercredi 30 Juin 2010 à 08:32
    Il ne peut pas en faire partie, puisque sans ça il aurait été exterminé à la naissance ...
    3
    hem
    Mardi 29 Juin 2010 à 23:58
    que fais tu alors encore sur cette terre ???  tu as dépassé le temps légal !!!

    moi aussi, tu diras !!!

    voici déjà qq jours que tu ne t'étais pas manifesté ici  !!!
    2
    Mardi 29 Juin 2010 à 18:45
    Moi, j' ai toujours dit que les vieux, falllait les tuer à la naissance!
    1
    hem
    Lundi 28 Juin 2010 à 09:24
     bien sur !! haro sur les vieux !

    ne sont ils pas là pour géner les gens ?? alors oui faisons leur payer encore un peu plus
     de toutes façons c'est à cause d'eux que tous ces ennuis arrivent  !!
     ce sont eux qui ont lutté pour obtenir tous ces avantages sociaux  qui gènent tant ces hauts placés !

    quant aux centenaires ! il est vrai que leur nombre augmente  !! de la faute de qui ? des médecins  !! alors tournons nous vers eux aussi ! qu'ils arrêtent de faire du zèle pour allonger la vie voyons !!! et mettons les au forfait = plus ils auront de vieux dans leur clientèle plus ils seront taxés ! non mais alors !!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :