• Recherche d'identité

    Cette nuit,
    Une lune incertaine
    S'est alliée a mon  âme
    Pour combattre le jour
    Dont j'ai si peur de voir
    Qu'il m'éloigne
    Du matin de ma vie.
    A midi, un soleil voilé
    S'est allié à mes yeux
    Pour ne pas voir l'horizon
    D'un avenir ambigu.
    Au crépuscule du soir,
    La nuit est venue,
    Et, sans même me regarder,
    M'a dit :" Pour qui te prends-tu ?
    Ne sais-tu pas que
    Les cieux sont  si pleins
    D'instants de vie et de soupirs,
    Que dans leurs yeux
    Tout ton vécu
    Ne suffirait même pas
    A remplir une larme.
    Tu n'es qu'un souffle du borée,
    Se mêlant aux vents
    Du Sud, pour te dissoudre
    Dans l'alizé, et pourtant
    Tu es unique, car sans toi,
    L'univers serait incomplet,
    Puisque, comme chacun
    De tes semblables tu portes
    Tous les espoirs de l'Éternité.
    Alors, de quoi te plains-tu ? "

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    8
    Dimanche 31 Janvier 2010 à 09:06
    hé vieux , ne serait-ce pas tout simplement un début de cataracte qui te guette...?
    7
    peache Profil de peache
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 05:22
    ben oui, Bionobo. Mais qui remarquerais quoi si il n'y avait plus personne ?
    6
    Bernard Rousseau
    Jeudi 21 Janvier 2010 à 05:18
    Notre absence ne serait même pas remarquée, encore moins nos histoires. :o)
    5
    peache Profil de peache
    Mardi 19 Janvier 2010 à 21:53
    Bonobo, mon ami , on ne put pas supprimer l'humain. Sans quoi, à qui raconterais-tu tes si humaines histoires ? 
    4
    Bernard Rousseau
    Mardi 19 Janvier 2010 à 16:40

    Il est. Et c'est déjà beaucoup trop...

    3
    peache Profil de peache
    Mardi 19 Janvier 2010 à 11:58
     il est . Et c'est déjà beaucoup...
    2
    Mayaa
    Mardi 19 Janvier 2010 à 10:10
    Tout humain est un minuscule infini. Ou un infini minuscule.  :-))
    1
    hem
    Lundi 18 Janvier 2010 à 17:46
    superbe !

    en ces temps incertains notre poète est enclin à la nostalgie du temps qui passe

    eh oui tu es UNIQUE !!! comme chacun de nous

    et pourtant si infime vis à vis de l'éternité
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :