• raisonnablement

    raisonnablementCe matin, nombreux sont les médias qui font une grande part à la décision d'un chef de parti de quitter ses fonctions. Je ne veux bien entendu pas discuter, épiloguer, apprécier, refuser ou émettre quelque avis sur cette décision, qui ne concerne que l'intéressé.
    La décision, pas ses conséquences.
    Quoi que, finalement, les partis politiques survivent à leurs dirigeants depuis aussi longtemps qu'il en est qui se croient indispensables.
    En partant de ce fait, ce matin, lors de mon passage sur le ponton, lieu de réflexion, de recherches, et surtout de paresse, je me suis demandé quelles sont les diverses raisons qui nous poussent à décider des choses.
    A mon avis, il n'y a pas une raison, mais toutes une théorie d'envies, de motivations, d'intentions, d'espoirs, de déceptions.raisonnablement Il y a la raison que l'on donne, celles qu'on se donne, celles qu'on ne veut pas donner, celles auxquelles on refuse de penser, et tout au fond du tréfonds, les vraies raisons de nos décisions.
    raisonnablementLa Mouette et le Héron, mes habituels commensaux pontonniers ont écouté mes arguments. Ils se sont gratté sous les ailes, ont fait un tour en l'air, histoire de voir si un banc de pisquettes ne se serait pas perdu en nos eaux, puis, perchés l'un sur le toit du faré, l'autre sur son piquet préféré, ils m'ont regardé en hochant la tête en m'offrant un regard que j'ai cru plein de commisération.
    En fait ils avaient l'œil plein de cette ironie sarcastique qui les fait jubiler lorsqu'ils estiment mes états d'âme farfelus, et même, parfois, saugrenus. Et c'est souvent...
    Le Héron, sentencieux, m'a dit, dans ce langage ésotérique que nous utilisons pour nos conversations, que, lui, quand il décidait de voler, il se contentait d' agiter ses ailes et de décoller, sans se demander le pourquoi du comment , et qu'il en est raisonnablementde même quand il décide de pêcher, (avec accent circonflexe, précise-t-il, car n'étant ni homo(*) ni sapiens, il n'a , lui, aucune notion du péché).
    Pour bien se faire comprendre, il a précisé que son espèce est aussi  ancienne, sinon plus que celle des humains, et pourtant, on n'a jamais vu des hérons et des mouettes s'injurier ni s'entretuer. On n'a jamais vu non plus un volatile, un poisson ni même un chat ou un lapin essayer de devenir le maître du monde, ou raisonnablementexterminer l'une ou l'autre espèce en se disant supérieur.
    Bien sûr, il avoue se régaler de pisquettes, mais uniquement jusqu'à ce que sa faim soit satisfaite.
    Quant à la Mouette, elle a approuvé, sans mot dire, estimant que le sujet n'était pas assez important à ses yeux pour mériter un propos.
    Finalement, je suis resté sur mes interrogations, mais je me suis dit que, finalement, elles ne sont pas si importantes que je le crois.
    Ce fut la raison de mon retour à la maison .
    _________________________

     (*) pour éviter toute interprétation malencontreuse, homo est ici pris dans le sens de  genre qui inclut les humains et les espèces qui leur sont proches. On estime que le genre a environ 2,5 millions d'années. Toutes les espèces sauf  homo sapiens  sont éteintes.

     

     photos : triz-experience.blogspot.com ; www.cfdt-colombes.fr ; www.tourisme-nordpasdecalais.fr ; algrange.a.travers.le.temps.over-blog.com , archives  personnelles


  • Commentaires

    3
    Mercredi 9 Avril 2014 à 21:19

    On devrait plus souvent écouter les animaux, ils ont des choses très intéressantes à nous dire. Mon chat ne pense qu'à manger, à dormir et à se balader, si on faisait tous comme lui, les choses iraient bien mieux ! A bientôt, Esclarmonde

    2
    Lundi 7 Avril 2014 à 14:58

    Bonjour,

    Ton commentaire, sur " l’inconvénient de l' humanité  ... "  me plaît ...Malheureusement ...

    Ps:  La peur, est mère de prudence .

    1
    Lundi 7 Avril 2014 à 08:43

    La mouette t'offre une pirouette et le héron te parle avec raison, à trop se poser de question on pourrait devenir c..!

    Qu'un homme commence ou arrête une carrière politique ou autre, cela ne change rien pour moi ni pour mes contemporains.

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :