• quenelle

    Depuis quelques temps, on lit et on entend un peu partout parler de quenelle. Bien qu'essayant de me tenir au courant de l'évolution de nos temps de l'incertitude qui les caractérise jusqu'à un improbable bon sens, je me suis quelque peu demandé pourquoi les boulettes de brochet lyonnaises avaient autant de succès malgré la pollution de plus en plus envahissante des lacs et rivières à brochet.
    Jusqu'à ce que je "tombe" sur une photo d'un sportif aux propos et gestes contestables, qui a célébré un de ses rares buts.
    Un garçon, connu plus pour ses propos malsonnants vis à vis de son  entraîneur que par ses exploits sur le terrain et ses capacités mentales, a donc manifesté sa satisfaction en tendant son bras droit légèrement incliné vers le bas, et en le barrant à hauteur de l'épaule avec son avant bras gauche.
    Cette gymnastique improbable serait une sorte d'espèce de " bras d'honneur" à l'envers.
    quenelleCe mouvement hautement intellectuel se nommerait une quenelle , dit-on dans les médias, et serait "un bras d'honneur" fait au système.
    Bien entendu, nombreux sont les jeunes gens qui usent de cette … métaphore pour dire ce qu'ils pensent - souvent avec raison - dudit système. Ce que, me remémorant avec un sourire complice ma jeunesse contestataire, je me trouverais bien audacieux de leur reprocher, d'autant plus que chacun est libre de ses opinions, de ses propos et de ses gestes. Pour autant que chacun soit suffisamment équipé en neurones, bien sûr.
    Comme me disait mon Père, on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a....
    Néanmoins – et signe des temps en plus, les initiateurs de cette "protestation" sont dangereux, car il faut bien, hélas, admettre que ces premières "quenelles" ont été effectuées pour donner du relief à des spectacles à caractère aussi nauséeux qu'antisémites et racistes.
    Notre société produit, de temps à autre, ici ou là, quelque ahuri de cet acabit, qui et pour ou contre tout voire l'inverse, et essaie de se créer une personnalité et d'avoir l'impression d'exister.
    Et il ne manque nulle part de quidams prêts à suivre ces prophètaillons et à se livrer à toutes sortes d'insanités et exactions pour ressembler à leurs gurus.
    Et toutes les régions du monde ont été victimes de ces crétins.
    La peste brune n'est pas morte, et la paupérisation des uns, l'insolent enrichissement des autres sont autant d'aiguillons pour la réveiller.

     

    photos :lecturederaymond.over-blog.com; lareclame.fr; lesiropdelarue.com; coquecigrues-billevesees.over-blog.com;

     

     


  • Commentaires

    7
    Dimanche 6 Avril 2014 à 23:57

    @mag : l'humour est une chose noble et édifiante. On peut , dit-on, rire de tout. C'est vrai, tout au moins quand on n'est pas l'objet perpétuel de la même moquerie avilissante. Peut-on rire de tous?  Bien sûr, tant qu'on ne dénigre pas systématiquement une catégorie, une ethnie où une religion.

    Bonne journée

    6
    Dimanche 6 Avril 2014 à 21:47

    Qu'est ce qui te fait penser que les spectacles de l'auteur des " quenelles " est antisémite et raciste ?

    5
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 22:23

    Comme tu dis, Marie, il s'agit, pour l'immense majorité des jeunes gens ( et des autres) qui s'amusent à cette "quenellade" d'une manière comme une autre de contester, et il n'y aurait pas de quoi fouetter qui que ce soit. mais, il reste dans l'inconscient collectif des relents sulfureux des années terribles du siècle dernier , et tu sais bien que les extrémismes  de tout poil sont facteurs de toute une théorie d'exactions. Quand au niveau des politiciens, il n'est qu'un niveau de .... politiciens 

    Bon trois janvier

    4
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 18:18
    Esclarmonde

    Bonjour Peache, je n'approuve pas les dérapages de Dieudonné mais qu'une blague de potache attardé mette le pouvoir dans tous ces états me laisse très songeuse sur le niveau de nos politiques et de nos journalistes..... Sinon, les quenelles, les vraies, j'aime bien ! Passe une très belle année, bises

    3
    Jeudi 2 Janvier 2014 à 08:30

    Je ne suis qu'un pauvre attardé, je ne vois pas ce que représente cette quenelle, et au vu de ta colère je pense que c'est aussi bien que je reste dans l'ignorance.

    Je te souhaite une très bonne année 2014, qu'elle te comble en amour, amitié, santé, bonheur et joie, que tout ce que tu entreprends soit réussite

    amicalement

    Claude

    2
    Lauryale
    Lundi 30 Décembre 2013 à 17:11

    Billets d'humeur  évidement !

    1
    Lauryale
    Lundi 30 Décembre 2013 à 14:13

    Ouf te voilà revenu, je commençais à m'inquiéter .... Tu as fêté Noël trop longtemps à mon goût, tes billets d'humour m´ont manqués

    bises rassurées 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :