• Que celui qui n'a jamais péché

         Il y a quelques temps ( 22 février 2010, Ô tempora, Ô mores), je vous avais Bon jour !entretenus de ma surprise devant le panégyrique tressé à Victor Hugo et Juliette Drouet  par le Pèlerin pour leur  amour, bien qu’il fût totalement adultérin.
         Actuellement, une femme est en instance d’être lapidée en Iran pour le même motif. Et un jeune homme  pour homosexualité.
      Cette charmante coutume a ses origines dans la nuit des temps bibliques, et dans chacune de  deux des religions monothéistes , la chrétienté et le judaïsme, les prophètes  l’avaient élevé  à l’état d’institution, mais seulement pour les "crimes"   à caractères sexuels ( adultère, sodomie…), ( Lévitique 20.10, Deutéronome 22.20 –24 pour la bible , et Levi 20 .9-17 pour la Torah ).
        Mahomet n’a  pas laissé de trace écrite de cette épouvantable  distraction dans le Coran, où il ne parlait que de châtiment. Et dans le cas d'adultère ou de sodomie, il exigeait 4 témoins, ce qui ne facilitait pas vraiment la chose.   Il est vrai que cette sanction s’appliquait le plus souvent par lapidation.
         Seuls, des hadiths (paroles non écrites du prophète, qui doivent, évidemment, être entendues )  en parlent.
           Qui a dit  que les paroles s’envolent ?
         Etrangement, ces trois  religions monothéistes sont nées dans la même région duBon jour ! monde  où la lapidation est  toujours appliquée, ce qui démontre sans aucun conteste que la foi traverse allègrement les siècles, tout au moins en ce qui concerne la barbarie .
         Les chrétiens et les juifs ne lapident plus, même si  quelques uns d’entre eux en ont parfois  fortement envie,  et bien que les prophètes en aient codifié le rite , allant jusqu’à décrire la forme et la taille des pierres utilisées, peut-être pour  faire durer le plaisir des tireurs, et sûrement  la souffrance des ...tirés . Elle est toujours rigoureusement  exécutées dans des régions islamisées, bien que le prophète ne l’ait pas officiellement recommandée.
         Si Hugo et Drouet, ou Cocteau  et tant d’autres  avaient vécu dans ces régions, la Légende Siècles et Thomas l’imposteur n’auraient pas vu le jour.
         Pour le même motif, d’un côté on encense sans vergogne, de l’autre on massacre ignominieusement, et bien entendu partout  au nom de la morale, de la justice et de …. Dieu.
       Il faut de tout pour faire un monde, disait ma Mère quand elle évoquait les vicissitudes de la vie.
           De tout et de n’importe quoi .


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Bernard Rousseau
    Dimanche 29 Août 2010 à 17:33

    De tout et n'importe quoi...


    Flatulence cosmique= tout et n'importe quoi


    Solution finale=respirer beaucoup trop d'air frais et mourir d'hyperventilation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :