• quand sonne l'heure de la faim, il n'y a pas de mauvais manger (1)

    Cette crise, qui menace de faire fondre les économies des petits et porter une légère atteinte à la confortable fortune des "grands", a quand même un bon côté: elle a permis de s'apercevoir de la quantité astronomique de produits jetés, quand près d'un milliard d'hommes souffrent de la faim (plus de 15 fois la population française), et que certains mêmes en crèvent (car on ne meurt pas de faim, on en crève...)
    Selon Jean Ziegler, rapporteur spécial auprès de l’ONU sur la question du droit à l'alimentation dans le monde, la Terre compte 7 milliards d'habitants, est capable d'en nourrir 12 millions, et malgré cela, un milliard de femmes, d'hommes et d'enfants sont en état de malnutrition, pour employer le terme modéré politiquement correct.
    L' Europe Unie espère diviser d'ici 2025, cette innommable gabegie par deux. Pour ce faire, les mass media seront mises à contribution, en publiant au besoin des images choc.
    Les études menées dans plusieurs pays font ressortir que chaque européen produit 179 kilos de déchets alimentaires par an et que dans cet énorme tas d'ordures ils reste de 30 à 50% de consommable.
    Angleterre, où, tous eux qui y ont mangé vous le diront, on est loin de se régaler, on jette 8 millions de tonnes par an dont 5 millions de tonnes sont encore mangeables.
    Une étude britannique montre que 30 à 40 % des récoltes ne sont pas utilisés car leur aspect ne plaît pas aux clients !
    Les cultivateurs français disent qu'il n'est pas possible de vendre des melons sans défaut si ils pèsent moins de 600 grammes. Le producteur ne peut que les jeter.
    quand sonne l'heure de la faim, il n'y a pas de mauvais manger (1)Dans un école française, on a pesé les déchet et on a constaté qu'après chaque repas, on jette le quart des produits proposés au menu.
    Grâce aux géniaux penseurs de la Commission Européenne, nous bénéficions tous de cette armure anti tout qu'est la date limite de vente de tous les produits alimentaires.
    Cela partait d'un bon sentiment, mais c'était sans compter sur les enfants gâtés que sont ces entités à géométrie très variable, connus sous le nom de consommateurs.
    Ni sur le sens du profit des grands surfaces commerciales. Pour plaire aux premiers, les seconds jettent souvent la production, parfois jusqu'à quatre jours avant cette date , car les clients, délicats, n'aiment pas acheter quand on approche de la date limite de vente.
    Pourtant même après cette échéance, les produits restent consommables, si ils sont correctement conservés.
    Et si le consommateur lambda découvre dans son garde-manger un produit dont la date de vente est passée, il s'empresse de s'en débarrasser , en se pinçant le nez , content de lui, car il quand sonne l'heure de la faim, il n'y a pas de mauvais manger (1)croit s'être évité d'épouvantables maladies.
    Les grands bretons envisagent de supprimer la mention "consommable jusque...", car le riz, les pâtes, les lentilles, par exemple restent mangeables pendant des années, mais comme il y a une date limite, aucun vendeur ne prend le risque de les laisser sur l'étalage.
    Quelques magasins, dont les dirigeants ont une conscience humaine, mettent à la disposition d'organisations humanitaires les produits encore mangeables, mais qu'ils ne veulent plus mettre à la disposition de leurs exigeants clients.
    Mais, il existe aussi des entreprises de malfaisants qui rendent inutilisables ces produits, en les arrosant d'eau de javel, car les dons peuvent nuire à la vente.....
    Pendant ce temps , il y a des vieux, des chômeurs, des rmistes et des travailleurs pauvres qui fouillent, honteux, presque en cachette les ordures des magasins et survivent de ces déchets. N'y aurait-il pas, en cette matière, comme une sorte d'espèce de commencement de possibilité de solution? Si tout le monde s'y met, bien entendu.
    Et là, ben c'est pas gagné, mon gars.
    Nous vivons une époque formidable.

    (D'après Ivo Durwael, dans Monato, mai 2012)

    _______________

    (1) vieux  proverbe français


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hem
    Lundi 11 Juin 2012 à 00:12

    excellente réflexion !!! combien est alarmante  cette situation !!  combien d'enfants, d' adultes meurent  de faim chaque jour et poutant comme tu le soulignes fort justement  le monde entier  fournit largement de quoi nourrir toutes  ces populations l       quant à ces dates de péremption,  ton analyse est juste, nous sommes trop assujétis à ces pseudos précautions.      eh oui je suis revenue sur ton blog après une trop longue absence.   j'ai de la lecture pour quelques heures, lecture toukours aussi instructive    merci    

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :