• presse

    presseDepuis les dernières élections présidentielles, quelques quidams plus ou moins en quête de reconnaissance, plus ou moins talentueux, sont passés de la béate admiration à l'opposition cinglante et bien sûr, vice versa. presse
    Môsieur Lambda écrivaille deci de là dans la presse ex-majoritaire.
    Môsieur Kappa sert, lui, avec les mêmes approximatives errances verbales, dans la presse neo-majoritaire.
    Pour Môsieur Lambda, le nouveau gouvernement est bête, le président est bête, les français sont bêtes, les fonctionnaires sont inutiles, arrogants et incapables. Ils étaient beaux, grands forts et intelligents il y a quelques mois, avant que le président bête n'arrive au pouvoir grâce aux exploits de son prédécesseur.
    Pour Môsieur Kappa, l'ancienne majorité a démontré ses magnifiques capacités à développer des arguties d'apothicaires allemands pour essayer vainement de désigner le moins grotesque des griots candidats à sa direction, et qui, sans le moindre doute la mènera à la victoire d'ici la fin du millénaire..
    presseJe vous croyais hommes d'esprits, Môsieur Lambda, et vous aussi, Môsieur Kappa, mais vous n'en avez, hélas, qu'une vaguepresse apparence et ne parvenez plus, à force d'excès, à nous y faire accroire .
    Dommage, vous écrivîtes parfois quelque article par ma foi fort bien tourné, en une belle et bonne langue française. Mais hélas, dire des âneries  (*) bêtises en français ne fera pas de vous des candidats admissibles à l'Académie, sauf peut-être à une académie de billard, où vos brèves de comptoir feront peut-être, avec un peu de chance, florès, et vous rapporteront - peut-être - quelques subsides voire quelque prébende , sait-on jamais ?
    Que dire de ceux qui vous emploient?
    Lisent-ils seulement vos "oeuvres"?
    Ou bien n'ont-ils plus d'illusion quant à vos capacités ?
    Monsieur Renaudot, médecin et créateur de la Gazette, Monsieur Londres, exterminateur de bagne et tous ceux qui, eux, étaient des journalistes à des lieues des béni-oui-oui laudateurs de l'homme en place ou démolisseurs de nouvel élu, avaient une autre opinion de ceux qui les faisaient vivre en lisant leurs textes.
    Cette notion, dont vous semblez avoir perdu le sens, se nomme respect du lecteur.
    Mais à quoi bon ces diatribes à vos encontres, Môsieur Lambda et Môsieur Kappa ?
    Depuis belle lurette vous ne faites plus cas des lecteurs, certains que vous êtes de votre "aura".
    Cependant, quelque volume que prennent vos têtes et vos chevilles, la Roche Tarpeienne est toujours aussi proche du Capitole.

     

    ___________________________

    (*) il serait péjoratif pour les ânes d'utiliser ce terme accolés à MM Lambda et Kappa

     photos : sergeadam.net; simt-webcomic.over-blog.com; jcraymond.free.fr; creusois.com


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :