• Première Dame

         Depuis quelques temps, les journaux   révélateurs de l’opinion du peuple ( Paris Match, Point de Vue, Gala, Voici, et consorts), la télé et les radios, se font un malin et fayotant plaisir de dire La Première Dame de France, en parlant de l’épouse du président de la République.
         Si  je comprends bien, cette dénomination suppose qu’après la première dame, il y a la deuxième, la troisième  et ainsi de suite. Ce n’est pas logique, puisque, normalement, dans l’ordre de succession à l’accès à l’intimité maritale de notre actuel président, l’actuelle épouse devrait porter le numéro 3, le grand chef ayant convolé trois fois.
          Ce dernier point m’amène d’ailleurs à me poser des questions sur le célibat des prêtres.
          Comment ça, saugrenu ?
          Bien sur que non. Un chanoine, c’est un prêtre, non ?
     Et le grand chef a bien été nommé chanoine de Latran par l’actuel successeur de Saint Pierre et des Jean-Paul, non ? Bon, d’accord c’est peut-être tiré par les cheveux (Quoi que…, aurait pu dire le grand Raymond ) parce que la fonction est honorifique et liée à la fonction de président de la République Française, qui, c’est bien connu a été longtemps renommée comme étant la fille ainée de l’église.
          Mais quand même …
          De toutes manières ça ne change rien à la raison de ce billet.
          Car le problème deviendra crucial, et au moment où il faudra définir qui est la DEUXIEME Dame, il va y a voir des flottements gênés parmi les désignateurs. Bien  sur, on pourra faire comme en politique et utiliser l’ordre succession au trône, pardon aux commandes, en cas de défection du titulaire, ce qui pourra nous conduire dans les deux ou trois cent premières places. Mais après ? Dans quel ordre et en vertu de quels critères seront classées nos compagnes,  camarades ? Par le charme ? Ce n’est pas possible : elles sont toutes charmantes. Par la fonction ? Qui dit fonction dit salaire et les femmes étant moins payées que les hommes dans notre beau pays  en vertu de la devise de notre République qui chante partout égalité, ça ne va pas simplifier les choses. Par leur rôle dans la société ? Et celles qui, passant 18 heures par jour à soigner leurs enfants, leurs maris, leurs chats et leurs maison sont considérées comme sans emploi ?
          Vous vous voyez, présentant votre épouse en disant : voici la soixante trois millions   quatre cent trente-deux mille sept cent vingt-septième Dame de France ? Et votre interlocuteur vous présenter  la sienne en faisant la gueule : voici la soixante-trois millions quatre cent trente-deux mille six cent trentième Dame  de France ?
         Nos vertes vallées seront arrosées du sang des victimes de la guerre civile dans les trois mois suivants...
         Ou bien tout bêtement, est-ce pour faire ‘’  américain ‘’  qu’on utilise ce terme, puisque c’est chez nos presque voisins d’outre atlantique qu’on est allé pêcher cette coquetterie ?
         Au risque d’être taxé d’obsolète, de rétrograde et de râleur impénitent,  j’aimerais bien, moi, qu’on revienne au bon vieux ‘’ Madame l’Epouse du Président de la République ‘’
         ça a une autre gueule, non ? 
         Mais là encore, ce n’est que mon avis …

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    el mektoub
    Vendredi 25 Septembre 2009 à 10:15
    ce n' est là, tu en conviendras qu' ajouter crédit à toutes ces réminiscences médiatiques, que ne nous feront-ils pas gober.
    Bon retour sur ton île vieux zoreille, le compte à rebours est lancé, ont-ils prévus le chamapgne dans l' avion pour t' aider à passer le cap de tes septante et quelque printemps??
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :