• Polémique, mémoire et cinéma.

     

         Rachid Bouchareb, réalisateur français, sort un film , "Hors la Loi", et déclenche des réactions dont la qualification de polémique relève du plus délicat des euphémismes. Il Bon jour !avait déjà réalisé le film "Indigènes" dont les acteurs avaient, collectivement, remporté la palme à Canne. 
         Quand on sait que ce film, défini par  son auteur  comme une fiction partant d’un fait réel, porte sur les événements d’Algérie, qu’on a mis si longtemps à qualifier de guerre, on a un début d’explication. 
        Ce n’est pas  le premier film sur  le sujet, ni le premier sur des thèmes aussi sensibles. Ni le dernier, heureusement.
       Mais jusqu’à présent, les discussions, parfois âpres , et comme toujours  à la bonne foi relative étaient lancées APRES la projection du film. 
          Cette fois, un député UMP, dont je ne citerai pas le nom pour éviter aux enfants de lui jeter des pierres dans la rue, déclare sans ambages et sans avoir vu la plus petite image, bande son ou générique du film, qu’il s’agit d’une agression, d’un outrage, voire d’une insulte  à la France. 
          Il oublie, ce lumineux exemple de la tolérance républicaine, que ce film ( de fiction) est coproduit par les états français, algérien, belge et tunisien, ce qui pourrait lui donner un tantinet  à réfléchir, si, bien  entendu il en est capable. 
        Le fait que le Service Historique de la Défense ait déclaré qu’il contenait des inexactitudes non conformes à l’ Histoire , après avoir vu le synoptique du scénario  en  juin 2009, a suffit pour que cet élu ( pardon à ses électeurs, ils ne devaient pas le connaître ) lance  ses allégations saugrenues , mais finalement dignes de lui.
          Que dire alors de tous les films ( historiques ?) ayant pour sujet la gloire de toutes les armées du monde, qui font paraître les uns ou les autres bien meilleurs et les autres ou les uns bien plus mauvais ? 
        Que dire des promesses électorales, des discours rassurants et des bilans à mi parcours ? 
           Mais je m’égare.
           Quoi que ….

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    peache Profil de peache
    Samedi 8 Mai 2010 à 22:56
    Il a appris cela quand il était sur le mur de Berlin, en 1989, où il parlait avec Armstrong de leur escapade sur la Lune en revenant de Fachoda où il a assisté au procès de Jeanne d'Arc, accusée par Charlemagne d'avoir volé les cerises du jardin d'Eden. Tu ne  savais pas que notre sauveur est Highlander? Je suis sûr que Hubble va trouver trace de ses exploits aux bords su Big Bang.
    2
    Samedi 8 Mai 2010 à 13:34
    ça y est il vient d'y avoir ce matin à Colmar, Un  président pour rappeler que les alsaciens et mosellans,avaient été enrôlés de force dans les Waffen SS, il fallait que ce soit lui, les autres n' y avaient pas pensé, ils ne savaient pas...!
    1
    Samedi 8 Mai 2010 à 11:47
    un nom SVP!!!!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :