• petites phrases, gros mots et avenir

    petites phrases, gros mots et avenirEn principe, si on en crois ce qui nous a été inculqué dans notre – lointaine- jeunesse, les personnes qui dirigent un pays ou un parti à vocation de diriger sont supposées être sages, équilibrées, polies, respectueuses, ces qualités n'étant en aucun cas un obstacle aux espoirs de gouverner.
    Ce n'est bien entendu pas le cas chez nous, où, d'un bord ou de l'autre, divers individuspetites phrases, gros mots et avenir éructent des insultes, des injures personnelles, font preuve de mépris vis à vis des "autres", c'est à dire eux qui les ont "battus" à une élection ou une autre, ou qui, selon eux ont aidé leur adversaire.
    D'aucun cherchent à se parer de références plus ou moins méritées, allant jusqu'à laisser entendre qu'ils sont les seuls à mériter une appellation ou une autre, sans bien sûr le dire, tout en le disant, sans le dire, mais en le pensant si fort qu'il n'est point besoin d' être grand clerc ou sociologue confirmé pour démonter leurs pitoyables arguties.
    A entendre ces quidams- je n'ai pas dis à écouter, nuance!- les vrais gens , ceux qui constitue cette noble entité qu'on nomme le Peuple , ont acquis la certitude d'être considérés comme de la roupie de sansonnet, comme des bouts de papier du type de ceux qu'on jette en nettoyant les isoloirs après les élections, en somme comme de négligeables faire-valoir des dits aspirants dirigeants .
    petites phrases, gros mots et avenirRéceptacles de promesses parfois aussi saugrenues qu'évidement synonymes d'oubli, les vrais gens finiront, un jour ou l'autre, à se laisser aller à des réactions parfois extrêmes.
    Et bien sûr de regrettables événements se produiront, conséquences, selon les quidams d'ici, des actes, promesses ou erreurs, voire crimes des quidams de là ...
    Car bien entendu, les bougres d'un bord sont d'une blancheur liliale, leurs "ennemis"- ceux del'autre bord - étant la personnification de toutes les culpabilités, et même de la bête de l'Apocalypse.
    Des révolutions se sont produites, issues des malversations, des exploitations et des méfaits de dirigeants improbables. Et de chacune de ces révolutions, où qu'elles se produisent, sont nés des dictateurs, qui ont oppressé les peuples autant sinon plus que ceux qu'ils ont chassés.
    Je ne crois pas qu'un président, un roi ou un quelconque tyranneau ait l'intention de détruire son peuple.
    Il n'a, souvent, qu'un but : sa propre réussite, la satisfaction de son ego, sans évoquer d'éventuels soucis d'enrichissement plus ou moins.......... ploutocratique.
    A chaque élection, les vrais gens, définitivement naïfs , espèrent que celui qu'il éliront sera -enfin – le bon. petites phrases, gros mots et avenir
    Pour clore ma .. diatribe, je vous cite cette réflexion de mon Père , désabusé par une vie de misère, deux guerres et les comportement erratiques des élus.
    Il disait " ceux-là, tu les mets tous dans un sac, tu secoues bien le sac, et le premier que tu sors ne vaut pas mieux que les autres ".
    Comme j'aimerais lui donner tort !
    Mais  …
    .

    photos :www.maxicours.com bonnot.laurent.free.fr;camilleetunevie.canalblog.com;fr.depositphotos.com


  • Commentaires

    4
    Dimanche 7 Juin 2015 à 21:30

    BONSOIR Peache

    Mais il avait  raison ton Père  et que veux tu d'autres disent "la place est trop bonne" comme à la FIFA !!!

    contente de te lire j'suis un peu juste au niveau du com mais je suis en rodage (rire)

    bonne soirée    

    3
    Vendredi 5 Juin 2015 à 19:24

    Ton père avait bien raison, il n'y en a pas un pour rattraper l'autre !

    2
    Jeudi 4 Juin 2015 à 11:08

     Peache,

    Enfin le pull reste dans le placard, ce matin. Pas trop tôt.

    Le manque de règles chez des personnes publiques sont le reflet de la société actuelle. Exit la courtoisie. Je ne peux pas avoir confiance en des personnes qui ne savent pas se maîtriser en société. 

    Malheureusement, la foire d'empoigne a toujours existé et existera encore. Notre Histoire est consstellée d'assassinats et de guerres nées de ce manque de maîtrise.

    Quand je ne suis pas d'accord avec quelqu'un, je ne m'exprime que si mon interlocuteur est capable d'accepter une opinion différente sans se mettre en colère.

    Je doute fort que l'on trouve actuellement une figure capable de prendre les commandes du navire.

    Triskèle, pour héberger une image, voici comment tu peux procéder :

    - tu cliques sur "contenu", puis sur "gérer les fichiers".

    - tu y télécharges ton image,

    - tu l'ouvres et tu auras l'adresse de ton image 

    Bonne journée.

    1
    Jeudi 4 Juin 2015 à 10:11

    Bonjour Peache, ton texte plein de sagesse pour les vrais gens que nous sommes, me fait penser à ceci que j'ai reçu hier:

     

     http://hpics.li/c47dd5b

    Je n'arrive pas à te poster l'image!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :