• passé les bornes, il n'y a plus de limite...

    passé le bornes, il n'y a plus de limite...Lorsqu'en 1795 fut créé le Conseil des Anciens, ils étaient la Raison, alors que le Conseil des Cinq Cents était l'imagination de la République selon Boissy d'Anglas, homme de lettre et d'esprit de cette période tumultueuse de notre histoire.
    Les membres du Conseil des Anciens, au nombre de 250, devaient être âgés de plus de 40 ans, et être mariés ou veufs. Ils percevaient une indemnité basée sur la valeur de 3000 myriagrammes de froment, valeur bien plus sure que l'assignat , monnaie bienpassé le bornes, il n'y a plus de limite... trop fluctuante et par conséquent peu ...rentable.
    Et ils n'exerçaient que ce mandat, tout cumul étant incompatible avec cette fonction en ces temps de fraîcheur républicaine .
    Aux fils des ans, des monarchies, empires, diverses république et de régime douteux, le Conseil des Anciens a évolué pour devenir le Sénat. Et ses membres ont respecté au moins un des principes originels, puisque le plus jeune a 41 ans. Il n'y avait pas de limite d'âge supérieure en ces temps héroïques, et cette carence a été scrupuleusement respectée, puisque et le plus vieux âgé des actuels sénateurs clopine dans les alentours de 85 ans.
    passé le bornes, il n'y a plus de limite...En vertu de la formule consacrée, selon une source proche des milieux autorisés, 72,7% des sénateurs ont largement dépassé la limite d'âge d'attribution d'une petite retraite à ceux qui ont travaillé pendant 43 ans.
    La loi prévoyant que l'âge de la retraite est fixée à 60 ans , 72,7 % des sénateurs sommeillent donc au Palais du Luxembourg dans la plus flagrante illégalité.
    Ou alors, et cette hypothèse soulève de jouissives perspectives, comme par exemple celle-ci, osée, mais , hein, bon...: est-ce qu'ils.... travaillent ?
    Bien entendu !
    Et un simple examen de la situation réduit au plus noir néant cette idée de mécréant : Les sénateurs sont payés, (bien payés?).
    Donc, en vertu du principe que toute peine mérite salaire, si les sénateurs sont payés, c'est qu'ils travaillent .
    CQFD .
    Et même beaucoup.
    N'en prenons pour exemple que la vertueuse indignation qui a réveillé les bancs quand un iconoclaste apassé le bornes, il n'y a plus de limite... évoqué la possibilité de limiter le cumul de mandats, voire de l'abolir.
    On comprend cette levée de boucliers, car les sénateurs qui cumulent deux, voire 5 ou 6 etc mandats éléctoraux sont rémunérés, et comme tout travail mérite salaire (cf § précédent) ...
    Si ils donnent parfois l'impression de dormir au Sénat, c'est parce qu'ils sont fatigués par leurs autres mandats.
    Kaj reciproke, comme on dit en Espéranto..

     Nota : étant en instance d'entrer dans mon quatrième quart de siècle, j'ai su ce qu'est la jeunesse, et je commence à à réaliser ce qu'est ..l'avancement en âge.

    photos : fr.wikipedia.org; senat.fr; formationambulancier.fr; reunion.inforeg.fr.


  • Commentaires

    4
    Lauryale
    Mardi 24 Septembre 2013 à 20:27

    C'est tout simplement honteux, honteux et indécent !

    bises consternées

    3
    Lundi 23 Septembre 2013 à 22:32

    je ne voulais évidemment pas plomber ta soirée, Ô Mistouline! Mais,  un jour, on arrivera bien à quelque chose de plus utile aux vrais gens que cette ruineuse  assemblée cacochyme ! On ne sait jamais, peut-être  la découverte du boson de Higgs permettra-t-elle de faire le joint entre le bon sens et la politique. Tu vois, je suis indécrottablement optimiste....

    2
    Lundi 23 Septembre 2013 à 22:10

    Bababaou ! Moi, je me demande à quoi a bien servi cette Révolution dont on est si fier... pour aujourd'hui ne plus être capables d'abolir les privilèges de tous ces beaux messieurs du XXIème siècle... Plus je regarde ce pays, plus il me décourage et me donne l'envie de me carapater ! Pas qu'ailleurs ce soit meilleur... mais tellement moins hypocrite ! Et dire que beaucoup de nos concitoyens pensent encore que nous vivons en Démocratie... Rrrien que le mot, i'savent plus ce que ça veut dire pour tout accepter ainsi sans rechigner...  Y'a plus dégun dans les manifs mais tout le monde se lamente autour d'une table ou d'un comptoir, en famille ou entre collègues, mais plus personne pour s'engager, se battre pour des idées ou un idéal de société... Plus personne ne croit en nos hommes politiques de Droite et de Gauche de la belle tablée mais beaucoup iront voter aux extrémités de celle-ci afin de laisser faire par d'autres ce qu'ils sont incapables d'inventer eux-mêmes... 

    Et voilà mon Peache ! Tu m'as plombé la soirée ! Non, je blague... enfin... juste un peu... parce que la franche vérité, tout notre système politique... i'me fait bien pleurer de l'intérieur surtout pour les minots qui viendront après nous, pieds et poings liés par nos grôsses lachetés  ! Gros hug mon Peache, Mistouline.

    1
    Dimanche 22 Septembre 2013 à 09:49

    C'est la France que les Français appellent de leur voeux, la pays est exangue mais ça cumule en politique, ne nous trompons pas sur ce que l'on nomme pudiquement un mandat, car souvenons nous de la fameuse phrase "responsable mais pas coupable", le mandat est le nom polissé de ce que tout travailleur nomme un salaire, la différence est que dans l'industrie tu peux cumuler les tâches mais pas le salaire, alors qu'en politique tu cumules les salaires et pas les tâches, c'est pour cette raison que c'est nommé un mandat

    Bon dimanche

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :