• parler vrai

    On dit parfois ( mais bien sûr il est prudent de se méfier de ce qu'On dit..) que nos compatriotes ne sont pas particulièrement férus de géographie et qu'un certain nombre d'entre eux ignore totalement où se trouve cette isle (1) , qui, comme chacun devrait le savoir, est la plus proche du Paradis et où j' ai l'aussi insigne qu'insolente chance de poursuivre mes jours.
    Notez bien quand même la nuance entre un certain nombre et un nombre certain... nuance qui change la vision des choses...
    Et quand je vous aurai dit qu'entre Yaté et Belep, entre Ouvéa et Kunié, entre Drehu et Nengone, sur les 8 aires coutumières du pays,  on parle 28 langues, aux noms aussi exotiques que nyelâyu , pwaamel, xârâcùù ou faga ouvea, pour n'en citer que quelques unes, vous vous demanderez peut-être si nous ne sommes pas sur un astre lointain ?


    Mais non, comme vous pouvez le constater sur la carte ci-dessus, nous sommes un pays d'Outre Mer Français, où la langue de Hugo est dite véhiculaire, et les autres glorieusement vernaculaires.
    Malheureusement, un grand nombre de ces moyens d'expressions oraux ne sont plus parlés que par quelques anciens, qu'ici on nomme respectueusement les Vieux.
    Heureusement, depuis les Accords de Nouméa, en 1998,  l'Académie des langues Kanak fait un gros travail de recueil et de transcription pour conserver ce patrimoine, réservoir des savoirs et de l'histoire , et surtout de la Coutume, qui contient et constitue l'essentiel de la culture "lokale".
    Il faut noter que ces vieilles langues, d'origine austronésienne (Océanie, Insulinde et Taïwan) n'ont aucun rapport avec les langues de Papouasie ou celles des aborigènes d'Australie. Elles sont structurées, ont une grammaire, et c'est si vrai qu'un écrivain-grammairien-enseignant,   très au fait de ce genre de choses, parle de ces grammaires dans son livre, ce qui serait bien honnête si,  le pôvre ne considérait pas  que l'Espéranto serait selon lui,  grotesque, ce qui prouve que même instruit, on n'est pas toujours très malin . Mais foin de digression oiseuse, revenons à ces moutons qui vous sont si antipodiens... 
    parler vraiQuelques unes, comme par exemple le Drehu, le Nengone, le Païci ou Ajie sont enseignées dans les écoles. Il a été remarqué que, depuis quelques années , l'apprentissage du français est grandement facilité par celui de la langue locale parlées dans les famille des tribus .
    Ce nouvel enseignement qui rompt avec la détestable manie qu'avaient les éducateurs d'antanparler vrai ( et même de naguère ) d'interdire aux enfants de parler la langue de leurs parents, qu'ils soient kanak, bretons, basques, alsaciens , morvandiaux ou créoles, a un effet bénéfique, mais les retards accumulés sont la cause d'un illettrisme contre lequel est il est urgent et absolument indispensable de s'attaquer, ce que font l'école, la Croix Rouge, et divers organismes non gouvernementaux. Il y a du travail, c'est certain, mais tant de vrais gens s'y attelant, on peut espérer un avenir plus.... parlant.

    _________________

    (1) oui, je sais, on écrit Île, mais, avouez isle c'est quand même plus ... aventureux, non ?

     photos:  http://www.alk.gouv.nc ; espacefrancais.com ; ac-grenoble.fr


  • Commentaires

    4
    Lundi 1er Septembre 2014 à 04:12

    @ Triskèle 

    oh la ! inSigne, pas inDigne, je n'ai rien fait pour être puni ! Bonne journée !

    3
    Samedi 30 Août 2014 à 10:12

    Bien d'accord avec Le Penseur..... 

    2
    Samedi 30 Août 2014 à 10:02

    Indigne et insolente chance que la tienne en effet!
    Il est important de conserver toutes les cultures locales, merci pour cette leçon de géographie et d'histoire.
    Je te souhaite un beau week-end Peache, bises.

    1
    Samedi 30 Août 2014 à 08:14

    Ceux que l'on nous présente comme des pionniers, conquérants et découvreurs de "nouveaux mondes", n'auront été que des usurpateurs qui ont pillé les cultures des peuples découverts, pillé leurs richesses et imposé des lois dont ils n'avaient pas besoins

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :