• pantalonnade

    pantalonnadepantalonnadeEh ben ! En voilà une nouvelle qu’elle est bonne !
    Tout vient à point à qui sait attendre ! Patience et longueur de temps ... toute cette sorte de choses sont de circonstance.
    Depuis plus de deux dizaines de siècles, d’augustes législateurs ont rédigé des lois, décrets, ordonnances et autres interdictions ou obligations.
    Il y en eut bien  quelques-unes plus ou moins saugrenues, adaptées ou tout bêtement de circonstance, mais les hommes de loi  sont avant tout des hommes, n’est-il pas ?
    C’est ainsi  qu’ils  ont veillé à maintenir tant bien que mal un équilibre précaire entre  les heureux veinards qui font partie de nos sociétés.  Tous les édiles, élus ou gouvernants vous le diront,  une bonne loi est mille fois plus efficace que tous les conseils du monde. 
    Ces éminents personnages, bien entendus mâles et fiers de l’être,  ont veillé à la pudeur, la tenue, voire, mais c’est moins sûr, à l’élégance de la gent féminine, tant il est vrai que, avant que la journée de la femme ne soit créée, il était évident que seuls ces messieurs en étaient capables, ou le croyaient ce qui revient au même…
    Et voilà, c’est fait, le 31 janvier 2013, la ministre du droit des femmes a abrogé l’ordonnance du 7 novembre 1799, qui interdisait aux dames, (pas aux demoiselles, puisque ce terme n’existe plus ...) de porter ce signe intangible de masculinité qu’est le pantalon.
    C’est pas de la réforme, ça ?
    Il est des milliers de représentantes de féminité qui ignoraient cette interdiction, et c’est sans doute (peut-être) pour cela qu’elles transgressaient allègrement la loi. Comme des milliers de citoyens chargés de faire appliquer les  lois de la République  l’ignoraient aussi, ne risquaient-elles pas grand-chose….
    pantalonnadeBien entendu, cette abrogation soulève des ricanements, haussements d'épaules voire de sourcils dans les rangs de ceux qui étaient et ne sont plus. 
    D'aucuns prétendent qu' il n'était pas absolument nécessaire à la survie des républiques et royaumes en cours d'activité sur la planète que ce texte misogyne  disparaisse des tables de la loi.
    Cependant, il me paraît important que tout ce qui touche à l'égalité entre les femmes et les hommes ( dans l'ordre alphabétique, bien entendu ) soit réalisé .
    Souvenez vous de ce que disaient nos grands mères ( et nos grands pères aussi ) : les petits ruisseaux font les grandes rivières,pantalonnade petit à petit l'oiseau fait son nid et cetera...Et peut-être, un jour plus ou moins prochain, les gens seront tous vraiment égaux.
    Bon d'accord, il y a encore du boulot, mais …
    Accessoirement, il m'est apparu intéressant de noter que cette loi fut promulguée le 7 novembre 1799, c'est à dire le 16 brumaire an VIII de la 1ère République, 48 heures avant le coup d'état du petit corse teigneux qui devint empereur.
    Ce qui démontre incontestablement que, quoi qu'en disent les actuels anciens majoritaires, le pantalon pour les femmes est concomitant avec les grands événements historiques ...
    CQFD ?

    photos :fashionforyou.fr;echangeurba.wordpress.com; grabarczyk.fr; librairie-du-littoral.com


  • Commentaires

    1
    Mardi 5 Février 2013 à 16:04

    Comme quoi la Révolution n'avait pas que des aspects progressistes ! Peut-être que les Sans-Culottes justement ne supportaient pas les pantalons... A bientôt

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :