• paix, peace, Frieden, pace, paz, heping, heiwa, pau, etc, ainsi de suite, ktp, usw,

    Tout le monde veut la paix. Et dans tout ce monde, chacun veut la paix.
    Et partout dans ce monde on s’entretue, se viole, se tabasse, se trahit.
    Bien entendu, c’est toujours l’autre qui tue, viole tabasse, trahit.
    Et chacun, qui ne se prend pas pour l’autre, met tout en oeuvre pour se protéger, manger, vivre, préserver jalousement son petit chez soi, en prenant bien garde que l’autre ne s’approche pas trop près, ne vienne pas troubler sa vie, prendre son travail ou ses rentes.
    Et finalement, qu’importe si l’autre crève de faim, de froid, de détresse.
    De toute manière, en effet, il n’est que l’autre, c’est à dire rien, ou l’ennemi.
    En Espéranto, langue de paix par excellence, on dit " Ekzistos paco nur kiam frateco loĝos en ĉies koroj ", ce qui se traduit par "la paix n’existera que quand la fraternité habitera dans tous les cœurs...".
    Ce qui démontre avec éclat qu’espérance et utopie sont vues par beaucoup comme douces folies, mais aussi -et surtout – que, sans elles, rien n’est possible.


  • Commentaires

    6
    Samedi 3 Février à 11:21

    L'utopie est un pays que je fréquente et dont les frontières imaginaires sont franchies par mes envies d'invasion....

    J'ai souffert de cette violence verbale et physique de ces délits d'intention...j'en remercie les auteurs qui m'ont forcé à survivre..j'aime les cons que je fréquente quotidiennement, ils me montrent le chemin à ne pas suivre.yes

    Je suis pour l 'effet boomerang, j'aime le roseau qui plie et ploie  sous le vent du boomerang quand il passe et manque la cible..le retour de l'engin me procure une grande joie en pensant au lanceur qui le prendra dans la gueule.sarcastic

      • Dimanche 4 Février à 01:08

        c'est aussi le seul pays qui n'a que faire de visa , dont tout un chacun est citoyen de droit...

    5
    Samedi 3 Février à 09:12

    Quoi qu'il se passe dans le monde il faut continuer à y croire et œuvrer pour montrer le chemin à suivre, peut importe si on nous voit comme de doux naïfs, voire des idiots, je préfère mourir idiot que vivre intelligent et indifférent.

    Amicalement

    Claude

      • Dimanche 4 Février à 01:09

        comme dit l'autre,à coeur vaillant rie d'impossible

    4
    Jeudi 1er Février à 10:41

    Notre monde est de plus en plus individualiste, peut-être parce que les gens se sentent environnés de dangers et qu'ils ressentent la nécessité de se protéger davantage. Mais tous, bien qu'ils soient en minorité, ne sont pas indifférents au malheur des autres et certains font ce qu'ils peuvent avec leurs petits moyens.

    Kisetoj Peache.

      • Vendredi 2 Février à 07:30

        c'est justement grâce à ces derniers que l'humanité à une chance de retrouver un jour sa majuscule

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :