• oui, mais , mais si, mais non...

    Comme chaque année le Président de la République a présenté ses vœux à la Nation.
    Comme chaque année, les médias, par écrans, micros, papier ou radios cocotiers les ont enregistrés, et ont aussitôt, voire en même temps, publié les commentaires des opposants, de quelque bord qu’ils soient.
    Ces mots sont évidemment réprobateurs, puisque chez nous, il est de bon ton de dire le contraire de ce que les dirigeants, quels qu’ils soient, disent à cette occasion.
    Bien sûr, nous devrions en avoir l’habitude, et à chaque élection, nous devrions logiquement et systématiquement voter pour ceux-là qui, étant dans l’opposition ( sourde ou avouée), détiennent la bonne politique infuse, la mauvaise étant bien entendu l’apanage de ceux qui sont en place.
    Et le monde vivrait dans notre beau pays comme dans un Jardin d’Eden aux charmes jusqu’ici méconnu.
    Mais, hélas, cette extase tant espérée ne viendra jamais, car il deviendrait impossible de remplacer les chefs, puisqu’ils seraient parfaits. Mais comme, forcément, il y a eu, il y a et il y aura toujours des candidat frustrés, et des pisse copies qui voudront être califes à la place du calife…..
    Et ces sempiternels déçus reprendrons ce texte à la deuxième phrase et ainsi de suite, und so weiter, kaj tiel plu , and so on, et démontrerons alors que l’histoire, comme notre république, et nous autres indécrottables insatisfaits, jouissons ( dans tous les sens du mot ) et jouirons allègrement de cette dyslalie, mot savant pour dire que nous  ...bégayons sans crainte ni...hésitation..
    De cette façon le monde, bien qu’ébaubi, s’esbaudira de cette découverte .
    Et nous aurons, encore un fois, une sorte d’espèce de raison de nous sentir fiers … de nous, bien que tout un chacun, si étranger qu’il soit, sache, évidemment, que nous sommes les meilleurs !
    Hallelujah!!

    oui, mais , mais si, mais non...


  • Commentaires

    2
    Dimanche 3 Janvier à 14:05

    En plus les Français savent cela et continuent de faire semblant !

    On sait ce que l'on perd on ne sait jamais ce que l'on va gagner....et arrive le temps de la désilution

    Bonne et heureuse année

    Pace et Salute de Corse.

      • Dimanche 3 Janvier à 23:50

        pace et salute des isles du sud

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :