• on peut voir ça comme ça

    Il pleut. La Baie est grise, les collines en face, là bas, sont invisibles.
    La mer et le 
    ciel, vides, presque uniformément sombres ne veulent plus se séparer, et nous donnent une vision du monde d’avant, des temps sans noms, quand les lézards n’avaient pas encore eu la folie de devenir des hommes, quand les dieux eux-mêmes n’étaient que songes indéfinis, quand la paix, bien qu’elle n’ait pas encore été inventée non plus, était là, triste, vide, et s’appelait ennui.
    Finalement, le premier sentiment humain, qui existait déjà avant l’homme, est l’ennui.
    Rien ne bouge, rien ne respire. Il n’y a que l’eau et le ciel. Comme dans l’œil du cyclone . Un chaos a produit un chaos, et le temps se repose avant d’entamer sa ronde en sens inverse.
    Le temps, le vent, la lumière et l’eau .
    Le feu n’est pas encore sorti des entrailles du monde.
    Il bouillonne sous des myriades de terres , comme si il cherchait comment il allait s’emparer de la place du temps et de la lumière pour faire avec eux l’assemblage des éléments incontournables et indissociables qui permettront à l’homme de naître .
    Comme si l’homme était l’aboutissement suprême, ce qui prouve que le feu, la terre l’air et l’eau , même ensemble, ne sont pas bien malins.
    La pluie se déchire, et les premières îles apparaissent , dévoilant lentement la ville qui s’ébroue et recommence à marcher vers un avenir incertain.
    Je n'aime pas la pluie.
    Mais, demain, il y aura du soleil…

     


  • Commentaires

    3
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 09:56

    Ici le soleil brille et le ciel est bleu. Pas encore allumé le feu de la cheminée et on est presqu'à Noël et il fait 18* dans la journée. J'aime les saisons tranchées, la nature souffre en ce moment.

    Bonne journée.

    2
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 09:06

    Oui on peut effectivement voir les choses comme ça, mais pour certains qui ne la voit même pas une fois par an, la pluie est bienfaitrice et source de vie

    Amicalement

    Claude

    1
    Mercredi 14 Décembre 2016 à 06:56

    Tu n'aimes pas la pluie, moi non plus, mais elle te rend poète, moi elle me déprime. Ce texte est absolument magnifique, et me réchauffe le cœur. L'homme est une erreur de la création, peut-être aurait-il mieux valu pour le monde qu'il reste dans l'ennui, mais dans toute sa beauté sauvage.

    Mil dankojn al vi Peache, bises.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :