• ô tempora! ô mores

    Un ancien ministre est jugé pour avoir failli à ses fonctions, donc à son devoir .Il aurait transmis à un soupçonné des éléments de l'enquête.
    Il bénéficie, jusqu'à la fin du processus judiciaire, de la présomption d'innocence.
    Si il est reconnu coupable, il devra être sanctionné , et bien plus fortement qu'un citoyen lambda, ses fonctions au moment de l'infraction étant circonstances aggravantes.
    Si il est déclaré innocent, il y aura , bien entendu, des soupçons de laxisme, voire de complicité, qui, émanant de courageux anonymes dénonçant sans risques, auront l'oreille de ce qu'on nomme pudiquement l'opinion publique.
    On dira qu'un " petit " serait plus puni, que les loup ne se mangent pas entre eux, tous pourris , et cætera Notre monde est hélas ainsi fait.

    Un ancien Président est mort.
    Rien de bien extraordinaire, puisque, depuis les origines de l'humanité, c’est le sort de tous et de chacun.
    Néanmoins, si votre départ, le mien et celui de quelques milliards de quidams plus ou moins lambda ne déclenchera pas de mouvements de foules éplorées ni de deuils nationaux ni de nombreux discours, allocutions, et autres témoignages plus ou moins pleins de sincérités (au pluriel, elles sont tellement... variables) de bonne relation avec le partant c'est, probablement, que ni vous ni moi ni quelques milliards d'autres n'avons fréquenté les strates du dessus, celles de ceux sont persuadés d'être pour quelque chose … à quelque chose, des "grands" réels ou supposés .
    Ceci dit, il est pratiquement impossible à un homme ( dans le sens être humain, mâle ou femelle) d'exercer des fonctions de gouvernement sans plus ou moins se compromettre un jour ou l'autre.
    Ni de vivre tout simplement en société ou solitude.
    Il est vrai que le compromis est un outil, ou une méthode pratiquement inévitable pour essayer de vivre en paix.
    Il est vrai aussi que les diverses significations de ce mot ouvrent la voie à toutes les possibilités ( au pluriel, bien sûr elles sont nombreuses...) qu'elles soient bénéfiques, négatives, voire assassines , ce qui se remarque principalement dans les sphères du "pouvoir ".
    Bien entendu, car n'oublions pas que nous sommes un peuple de presque descendants de gaulois, à l'occasion de ce décès, on entend, on lit, on voit ce que les ""pour " nomment de méchantes horreurs et les "contre" d'aveuglantes vérités .
    Et tout ça crée une ambiance particulière, qui masque un tantinet le réel et permet de faire passer des énormités .
    Et au bout de quelques jours, la routine routinante reprendra ses droits, et on reviendra au "calme " de la vie ordinaire, et la vie de nos temps incertains continuera, jusquà la prochaine naissance, le prochain mariage ou la prochaine mort chez ces gens que le petit peuple prétend ignorer, voire abhorrer.
    Et dont il ne peut se passer .


  • Commentaires

    4
    Mardi 1er Octobre 2019 à 09:52

    et bien moi je suis rentrée et personne devant ma porte (je lol elle est mauvaise ) 

    bisous MC

      • Mardi 1er Octobre 2019 à 10:04

        tu n'es jamais seule, tous pensent à toi

        bisous

    3
    Mardi 1er Octobre 2019 à 00:15

    amen

     bon mardi

     

    2
    Lundi 30 Septembre 2019 à 09:11

    Personne n'est obligé de patienter dehors sous la pluie pendant des heures pour rendre un hommage à un ancien Président.

    Vox Populi,Vox Dei.

    Bonne semaine.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :