• mélanges défendus

    mélanges défendusVous ne pouvez pas ignorer France inter. J'aimais déjà cette radio, mais quand j'ai entendu qu'elle était faite pour ceux qui ont quelque chose entre les oreilles, je me suis (modestement...ou presque...) senti visé, et depuis, je ne la lâche plus.
    Et je l'écoute la tête en bas, puisque j'ai la chance insigne de vivre de l'autre côté du Monde, sur une île de Lumière bien plus proche du paradis que tous les boulevards périphériques de vos capitales.
    C'est pourquoi, en plein jour, j'écoute les programmes de la nuit, ce que seuls les insomniaques et les travailleurs de la nuit mélanges défendusont la possibilité de faire chez les vous aut'.
    Ce matin , j'ai écouté une charmante personne parler du mélange des torchons et des serviettes. Comment puis-je savoir si elle est charmante, puisque, tout le monde le sait, il n'y a pas d'image à la radio. C'est simple elle a énormément d'humour et de bon sens, ce qui me charme. Et par suite...
    Cette charmante personne donc, se demandait pourquoi la sagesse populaire prétend qu'il ne faut pas mélanges défendusmélanger les torchons et les serviettes . Selon elle, il ne pouvait s'agir que d'une ségrégation insupportable, puisqu'elle a connu des torchons bien plus intéressants, attrayants, voire sympathiques que des serviettes prétentieuses et inefficaces.

    On pourrait en déduire que ladite sagesse populaire est donc imprégnée de ce qu'on nomme, quand on est politiquement correct, une différenciation péjorative inhérente aux origines socioculturelles, et tout bêtement racisme quand on est susceptible d'être classé parmi les torchons, les serviettes bénéficiant bien entendu un langage plus châtié . Car, vous l'avez évidemment remarqué, ce sont les visés qui parlent de racisme, pas ceux qui visent, ceux qui se sentent d'une essence supérieure et sont, après tout pourquoi pas, issues de la cuisse de Jupiter.
    Mais la ségrégation ne se fait pas n'importe comment, un émir pétrolier n'ayant aucun rapport avec un potier, un fellah ou un autre pauvre, même si ils sont de même ethnie et de même nationalité.
    C'est ce qu'on appelle le discernement dans les "beaux quartiers" et la haine dans les banlieues.

    photos :www.franceinter.fr  ;www.babelio.com ;proverbe-dessine.webcomics.fr 


  • Commentaires

    2
    Lundi 27 Juillet 2015 à 14:38

    Je préfère souvent les torchons aux serviettes....

    1
    Lundi 27 Juillet 2015 à 12:05

    Bonjour Peache, nous étions sur le même sujet en même temps, quoique je n'ai pas la tête en bas comme toi!

    Je me suis énervée sur ce scandale du prince arabe qui privatise une plage publique, qui se permet de construire dessus sans rien demander à personne (même si on lui accorde les autorisations après coup!) qui  mobilise des centaines de gendarmes et policiers français, payés par nous, pour sa "sécurité" (par qui donc est-il menacé?)  sur cette indifférence de l'émir envers les pauvres de même ethnie à quelques encablures de là!

    https://plus.google.com/113929485649828040208/posts/Zcr18sTwUbS

    Bises.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :