• marchons, marchons.....

    XR412, marsien lambda  de son état, en prévision de l’arrivée presque possiblement imminente des terriens sur son sol , a été chargé par les grosses têtes de sa planète d’apprendre le français. On pourrait se demander pourquoi, car les descendants des gaulois, s’ils sont souvent dans la lune, n’y sont jamais allés.
    Mais, les décisions des autorités marsiennes étant aussi impénétrables que celles des dirigeants terriens, XR412, tout comme beaucoup des habitants des autres planètes, avait compris depuis belle lurette que chercher à comprendre étant commencer à désobéir, il était plus prudent de faire comme si il était en accord avec toutes les élucubrations  de ceux qui étaient dans les hautes sphères.
    Il apprenait donc notre langue, et, pour bien comprendre le fonctionnement de nos esprits, s’était attaché à en étudier les expressions courantes.

    Il en était arrivé à la lettre M, comme marcher.
    C’est ainsi, qu’en observant une de nos innombrables campagnes électorales, il avait compris que le marché était engorgé, et que la longue  marche des candidats  vers le pinacle serait semée d'embûches  , obligés qu’ils sont de marcher, parfois sur trois pattes, et souvent sur des œufs en même temps que sur les traces de quelques uns, qui eux mêmes cheminaient dans les sillages de plus ou moins illustres prédécesseurs.

    Immanquablement, ils seront amenés à marcher sur les plates bandes de l’un ou l’autre, et parfois même marchons, marchons..... sur leurs pieds ou même leur ventre pour marcher vers la victoire, car, tout le monde sait bien sûr cela, qui veut la fin veut les moyens. 
    Bien sûr, dans ce genre de quête, le marché est engorgé, et prendre le train en marche , même à la queue leu leu, peut conduire à marcher à côté de ses pompes, ou en écrevisse, mais si le candidat sait faire marcher ses soutiens à la baguette, ça peut marcher. Point n’est besoin de marche silencieuse, le but étant au contraire de faire le plus de bruit possible.

    Du fait que le marché est aussi pour le moins concurrentiel, la marche arrière est fortement déconseillée, mais parfois un tantinet provoquée par des trublions mettant au jour de plus ou moins douteuses aventures.
    D’aucuns tentent alors un marché noir, mais sans grande chance de réussir .
    Néanmoins, et circonstances en plus, on peut même aller jusqu’à créer de toutes pièces un mouvement "en marche", histoire d'alimenter le marché.
    Finalement, XR412, comme beaucoup de terriens, s’est aperçu que tous ces chemineaux et cheminaudes  impénitents marchent …........sur la tête

     images :zorgblog.canalblog.com ; aimeelafee.com ; 


  • Commentaires

    4
    Samedi 4 Février à 10:05

    Marchons,marchons c'est déjà dans l'hymne national, et y a bien évidemment  du monde pour franchir la dernière marche... c'est comme pour les spermatozoïdes..... Mdrrrrr

    Bon week end.

    3
    Samedi 4 Février à 08:19

    Et bien moi, je dois dire que je marche plutôt à reculons ces derniers temps. Mais tu as fait fort!

    Bonan semajnfinon mon cher Peache.

    2
    Samedi 4 Février à 07:30

    ah ben ça ! si en plus il faut savoir où on va !on n'en sortira pas ! bon dimanche

    1
    Samedi 4 Février à 07:27

    Ça marche, c'est sur cela, mais ou conduit cette marche? 

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :