• Logements sociaux.

          Comme de bien entendu, lors de la nomination  de tout nouveau ministre ou secrétaire d’état, un épluchage de sa vie, de son entourage, de son environnement et de tout ce qui pourrait être susceptible de lui attirer des ennuis  est effectué , par ses amis, - on ne sait jamais, la place pourrait se libérer …– et bien sûr par ceux qui, sans être ses ennemis sont dans ce qu’on nomme pudiquement l’opposition, et essaient de torpiller tout ce qui vient de là-haut .

     Bon jour !    C’est ainsi que , nommé hier , le nouveau secrétaire d’état à laBon jour ! fonction publique, est aujourd’hui le point de mire , au sujet de son appartement social, qu’il louerait  moins cher que prévu, soit 1200 € mensuels.
         Bon . D’accord, ce modeste logis d’à peine 118 m2 est situé en plein 15ème arrondissement de notre capitale, ce qui, selon le locataire et l’ensemble des  habitants du quartier  justifierait ces tarifs astronomiques aux yeux des habitants des barres HLM de  toutes les banlieues .  Je veux bien. D’ailleurs, si je ne voulais pas, ça ne changerait pas grand-chose , n’est-il pas ?
         Tout de même,  ceux qui reprochent à nos dirigeants de favoriser les riches sont bien de mauvaise foi, puisque qu’on trouve des logements sociaux jusque dans le quinzième, ma chère !!!
         Il est vrai que les 118 mètres carrés  d'un logement social , donnent de quoi rêver à quelques centaines de milliers  d’hachélémistes blêmissants , sans parler, bien sûr, des  habitants des quais sous les ponts et des bouches de métro.
         A mon humble avis, il faudrait réviser le sens  de l’expression " logement social " , quelque  sans abri pouvant être enclin à rêver se voir jouant au foot avec sa famille nombreuse dans le salon du logement social de Monsieur le Ministre.
         D’autant plus que cette dénomination pourrait avoir tendance à donnerBon jour ! aux pauvres Bon jour !des rêves impossibles qui les pousseraient à contester l’ordre établi, tout en donnant aux autres, ( les riches )  un sentiment de déchéance, si ils s’apercevaient que  leur "home" pourrait être  considéré  comme un logement digne d’un smicard, Rmiste ou autre chômeur en fin de droit.
         La République, selon la déclaration des Droits de l’Homme, donne à chacun selon ses mérites, c’est bien connu.
         Pour la bonne vérité, le nouveau ministre affirme payer plus de 1900€ ( charges comprises quand même). Ce qui représente, pour mes lecteurs calédoniens, environ  225 000 francs CFP, ce qui ne paraîtra pas excessif aux locataires de Port Plaisance , à Nouméa, ni bien sûr,  aux agents immobiliers de la place.
         Vous avez dit relativité ?

     

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :