• liberté! que d'idioties ont dit en ton nom !

    liberté!  que d'idioties ont dit en ton nom !Nous vivons une époque formidable.
    Surtout grâce à notre télévision, qui donne libre antenne à des gens que le Roi Ubu aurait presque pu prendre à sa cour, si Alfred Jarry avait été aussi mal inspiré que les attributeurs de temps d’antenne.
    Dans une émission généralement intéressante une chroniqueuse qui se croit journaliste échoue lamentablement en tentant de désarçonner son interlocutrice   , en reprenant les rumeurs circulant sur internet,  dit n’importe quoi sans vérifier ses sources, juste pour faire comme si elle était au courant.
    Dans un simili "chaud"(1), un décérébré étale une homophobie imbécile et arrive a faire rire des olibrius de son espèce.
    Un autre illustre anonyme en veine de succès, essaie  de se faire drôle en qualifiant de gérontophiles Bonaparte et le nouveau Président.
    Puis, sous les tollés, ces non-pensants, n’ayant pas la capacité intellectuelle leur permettant de demander à leurs victimes des les excuser, s’excusent eux mêmes, platement, bassement, et, il faut bien le dire, ridiculement.
    Ils allèguent misérablement que leurs propos ont dépassé leur pensée, ce qui, finalement ne doit pas être très difficile, vu le niveau de ladite pensée.
    En fait, ils ont commis leurs divagations en connaissance de cause, dans le but de choquer, voire deliberté!  que d'idioties ont dit en ton nom ! blesser, et même, hélas, tout simplement pour se faire croire qu’ils sont spirituels.
    Finalement, Andy Warhol avait raison, chacun - et n'importe qui en l'occurrence - aura son quart d’heure de célébrité.
    Et leurs regrets ne sont que la démonstration de l’abyssal néant de leurs esprits.
    Il pourrait  y avoir,  là aussi, à mon avis, de quoi s’interroger sur les capacités, voire les motivations de ceux qui leur ont permis de se mettre en scène, de ceux qui les ont laissés en place et de ceux qui les applaudissent.
    A moins que, sous couvert de "culture" , on laisse faire , ou on incite à dire n’importe quoi, par n’importe qui, n’importe où et n’importe quand, au nom de la liberté d’expression.
    Mais heureusement, il y a, en notre doulce France, des tas de gens sensés.
    Et finalement, ils gagneront !
    ________________________

    (1) les grandbretonnants et les franglais disent "show" .Ils en sont libres. Moi aussi.........

    images :albus-conseil.com ; lemiroirdutemps.com :


  • Commentaires

    6
    Jeudi 25 Mai à 16:41

    J'attends de voir une fois au moins des sanctions sévères de la part du CSA; mais elles ne visent jamais les personnes impliquées mais leurs employeurs à qui il réclame des amendes......

    Quand à ces pseudo journalistes ils ne sont pas jugés sur leur intelligence mais sur leur part de marché .Heureusement que la zapette existe....

    Bonne soirée.

      • Jeudi 25 Mai à 23:39

        cela voudrait-il signifier que l'argent est  plus important que le respect des gens ???????????????

        bonne nuit

    5
    Mercredi 24 Mai à 10:50

    La liberté d'expression ne semble fonctionner que pour ceux qui ne disent que des c... ries, par contre quand certains osent avancer quelques vérités "pas politiquement correctes" on les cloue au pilori. Comme le dit Claude, le niveau culturel de notre société est tombé bien bas.

    Kisétoj mon cher Peache des isles.

      • Jeudi 25 Mai à 01:02

        tu sais bien ma chère que On est un c...

        kisetoj

    4
    Mercredi 24 Mai à 08:52

    On peut aussi se demander si la qualité des émissions télévisuelles et la qualité des différents présentateurs et journalistes n'est pas conforme à la qualité des téléspectateurs

    Amicalement

    Claude

      • Jeudi 25 Mai à 00:59

        une sorte de marché d'offre et de demande, en somme....Mais les "offrants" ont pour métier d'informer, donc de participer à l'éducation, pas de se vautrer dans la médiocrité . il y a donc aussi une question de conscience professionnelle...

        bonne fin de semaine

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :