• Les affaires c'est l'argent des autres. (Alexandre Dumas)

          On croit rêver.
       Bon jour ! Pendant que  des centaines de milliers de gens sont dans la rue pour demander - encore poliment mais ça ne durera peut-être pas- pour obtenir  les quelques centaines d'€ de retraite qui les empêcheront de crever de faim ( on ne meurt pas de faim, on en crève ), on parle, sans gêne apparente, de milliardsBon jour ! d'€ mis en jeu  dans des pratiques qu'il est préférable de qualifier de ténébreuses, par une jeune rigolo d'une trentaine d'année, qui aurait roulé une des plus vieilles banques .
         Et les dirigeants de ladite banque ( qui se qualifie dans ses pubs comme sérieuse, si, si !), la main sur le coeur et la bouche en fleur disent sans rire ni rougir qu'ils ne savaient pas, qu'ils n'avaient pas vu, qu'ils ont été trompés. 
     Bon jour !    Comme si un banquier pouvait ne pas voir des milliards d'€ passer sous son nez.        
         Comme si un banquier faisait confiance à un subordonné  au point de devenir aveugle  et sourd. Et un peu menteur aussi.
        Comme si il était normal d'avouer à la face du monde qu'ils sontBon jour ! incompétents.
         Comme  si un   banquier  pouvait  être trompé quand on parle de sous.  De ses sous, puisque la banque "aurait pu" perdre des milliards.
         Vous savez bien tous qu'un banquier, quand il n'a pas gagné d'argent affirme haut et fort qu'il l'a perdu.  Bien, trop bien, payés, mais  faisant preuve d'une incurie dont l'aveu devrait les ensevelir sous des tonnes  d'agios.
           Ce n'est pas la décence qui étouffe tous les mis en cause, plaignants ou accusés.             Mais ils sont gonflés.
           Prendre les gens pour des imbéciles à ce point relève du génie


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :