• le plus difficile d'un devoir, c'est de le noter

    lu plus difficile d'un devoir, c'est de le noterIl est très tendance, en nos temps de contestation universelle, de se dire contre les notes à l’école.
    Chaque quidam ( mot qui signifie en fait n'importe qui)  proche des sphères enseignantes ou des arcanes gouvernementales , qu'il soit intime ou aux antipodes de l'éducation, développe ses préférences à longueur d'éditorial, proposition de loi ou en forme de vacherie à tendance électoraliste.
    Et l'argumentation porte sur le traumatisme créé par un zéro pointé attribué à une fille ou un garçon qui n'a pas appris sa leçon .
    On dit aussi que des élèves préfèrent ne pas répondre à une question que se tromper.
    C'est vrai, il vaut mieux se taire que dire des conneries bêtises.
    D'aucuns, en fait de vieux jetons "has been", qui n'ont rien compris à l'école moderne iraient jusqu'à oser dire que si il avait appris sa leçon, il n'y aurait pas eu de problème.
    Quelle méconnaissance de la psychologie scolaire !
    Tout le monde sait pourtant bien qu'exiger qu'un gamin fasse un effort pour apprendre est assimilable à de la torture, et est en passe d'être réprimé sévèrement.
    lu plus difficile d'un devoir, c'est de le noterQuelques uns ont prôné un temps l'utilisation de notes  lettriques, A étant la meilleure et E ou F étant la plus mauvaise, ce qui, c'est évident, est nettement moins encourageant, satisfaisant , blessant,vexant, humiliant, que 20, 15,10, 5 ou zéro, vous en conviendrez !
    Ou alors vous n'aviez rien compris à l'éducation .
    On ( on est un pronom personnel utilisé pour désigner quelqu'un dont on n 'ose pas dire le nom pour que les gosses ne lui jettent pas des pierres dans la rue) on, donc, a aussi proposé de noter les travaux des écolières et écoliers par des phrases faisant ressortir le bon et le moins bon .

    Comme, par exemple :
    Votre travail est clair, net précis et détaillé, et intelligent. Tenez vous soigneusement éloigné de l'ENA et vous aurez des chances de réussir votre vie, mais il vous faudra lutter.
    Ou bien:
    Argumentaire moyen, imagination sans originalité, résultats tièdes, propension à suivre les idées reçues, vous ferez toujours partie des diverses majorités, et serez un excellent hurleur avec les loups, ou panurgique obéissant, selon les lu plus difficile d'un devoir, c'est de le notercirconstances et le charisme de votre guru.
    Voire :
    Vous avez accompli un travail qui a dû vous demander énormément d'efforts. Bravo, réussir à réunir autant d'inepties en si peu de lignes et un exploit! Votre avenir est plein de lumière : vous réussirez incontestablement en politique .
    Ce système de notation, dont les termes sont interprétables et suffisamment vaseux pour contenter tout le monde, permet de noter de 20 à zéro, chacune des notations pouvant être génératrice d'espérance, éviter de fatiguer ou "mouiller" le fonctionnaire enseignant, et permettre à ceux qui, passant par un heureux hasard au ministère de l'éducation nationale, d'y laisser leur trace.
    Kion vi pensas pri tio?(*)

    ____________________

    (*) qu'en pensez-vous ? En Espéranto....

    photos : dernierrang.canalblog.com ; www.tdah.be ; www.promotionvieillissement.com 


  • Commentaires

    6
    Vendredi 19 Décembre 2014 à 23:24

    Je te mettrais volontiers une bonne note. Mais voyons qu'est-ce qui se passe derrière cette volonté de ne pas traumatiser ces chers petits... J'ai entendu parler de couleurs au lieu de notes, j'avoue ne pas savoir ce que ça va vraiment modifier, changer pour que rien ne change... Passe une belle fin d'année, amitiés

    ESclarmonde

    5
    Dimanche 14 Décembre 2014 à 19:50

    20/20 !

    NB:(nota benêt) ...merci pour tes visites et ton humour!

     

    4
    Samedi 13 Décembre 2014 à 08:54

    Une pensée à nos enfants...

    3
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 09:17

    Il faut bien qu'un ministre invente quelque chose pour laisser son nom dans l'histoire, fusse au détriment des enfants.

    A+ ou 20 pour toi mon cher Peache, bon week-end.

    2
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 09:02

    Un billet où tout est dit ! Tu iras loin, Peache smile A 20 !

    Une non-panurgique désobéissante...

    1
    Vendredi 12 Décembre 2014 à 08:08

    Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, la dérive a pris plus de 40 ans et ne peut se corriger en une ou deux années, les enseignants d'aujourd'hui sont le fruit de la dérive, ils ne connaissent pas d'autres formes

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :