• la vraie vie

    la vraie vieAvez vous, une fois dans votre vie, eu la chance de ressentir cette incomparable sensation qui vous aide à marcher comme un automate détraqué ?
    Connaissez-vous ces petits plaisirs des sens qui, chaque matin, quand vous sortez de vos rêves les plus doux, vous offrent le vrai sens de la vie ? La faculté de médecine nomme cela sciatique. Le charme de cette poésie est quand même , pour quelques un d'entre nous, un grand mystère.
    Car, comment profiter d'une poésie quand, pour lever ce qui fut un jour votre corps athlétique, vous devez user de multiples ruses, comme, par exemple : d'abord vous mettre sur le flancla vraie vie droit et, en même temps envoyer lentement votre jambe droite vers le plancher tout en poussant sur votre bras droit, pour lentement et prudemment lever la partie supérieure de votre corps , jusqu'à ce qu'il soit bien droit.
    Evidemment, vous pouvez bouger vos membres gauches, selon où vous dormez...
    Ces opérations semblent simples, mais, croyez-moi, elles provoquent beaucoup de grimaces.....
    Quand vous êtes enfin assis, vous devez vous vêtir . Car, dormant sans vêtement, vous ne pouvez décemment pas errer nu dans la maison, n'est-ce pas ?
    Et ce n'est pas une mince affaire. Vous attrapez donc votre pantalon, et, prudemment, vous levez la jambe droite de quelques centimètres et vous essayez d'y introduire votre pied, puis, toujours aussi prudemment, vous répétez l'opération avec votre pied gauche.
    A ce moment, fatigué comme Dieu le septième jour, vous avez bien sûr besoin de vous reposer.
    la vraie vieEnsuite, par d' aveugles mouvements des pieds, vous cherchez vos pantoufles, qui se sont traîtreusement cachées sous le lit.
    Donc, vous voilà presque prêt. Il ne vous reste plus qu'à vous lever.
    Pour cela, vous devez incliner en avant la partie supérieure de votre carcasse, et, poussant avec vos jambes sur le plancher et sur le lit avec vos bras, vous finissez par être debout. Quand vous aurez fini d'enfiler votre pantalon, vous pourrez tranquillement sortir en vainqueur de la chambre à coucher.
    Combien de temps ont duré ces opérations ?la vraie vie
    Dieu seul le sait........ Mais grâce à votre prudente célérité, vous êtes fin  prêt pour boiter lamentablement toute la journée, vaquer à vos affaires, lire, regarder la télé, envisager de jardiner ou d'aller "footinguer" , et y renoncer in petto, ou... raconter vos petites misères sur votre blog. Ca ne changera pas grand chose, mais ça soulage.
    Enfin, je crois...

    photos : catawiki.fr : osteopathe-paris-16.com ; clg-mare-coignieres.ac-versailles.fr; formationambulancier.fr


  • Commentaires

    4
    Lundi 18 Août 2014 à 16:22

    Un mal que je connais bien....Bon courage !

    3
    Lundi 18 Août 2014 à 15:39

    je te souhaite un bon rétablissement  et que tes douleurs s'instompent. Se plonger dans un bon livre permet quelquefois d'oublier un instant les méchantes douleurs. 

    Je te souhaite moins de difficultés pour regagner ton doux lit ce soir. 

    2
    Lundi 18 Août 2014 à 09:12

    La sciatique n'est pas une question d'âge, j'en ai fait l'expérience très jeune, je suis souvent descendue de mon lit à 4 pattes! smile
    Si tu en as une en ce moment, alors bon courage Peache, amitiés.

    1
    Lundi 18 Août 2014 à 07:47

    Il se vend en pharmacie des patchs chauffants, c'est assez cher, mais c'est aussi très efficace, la chaleur décongestionne le nerf ce qui calme la douleur, quand j'ai fait cela, je passe 15 à 20 minutes sur le fauteuil massant, ça ne guérit pas l'usure des articulations, mais ça aide pour retrouver un semblant de mobilité et ça permet de stopper la douleur jusque la crise suivante. Etant plus jeune il y avait des exercices qui permettaient de remettre la colonne vertébrale dans le bon ordre, mais avec l'age ces exercices deviennent trop compliqués à faire.

    Pour les patchs, j'utilise thermocare, mais il existe d'autres marques en pharmacie

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :