• La publicité fait un tabac

     

    Ah ! le tabac !

         Selon le Nouvel Obs , la Cour Européenne des droits de l'homme jugeant en appel  a débouté jeudi 5 mars 2009 deux sociétés de la presse écrite française.      Elles et avaient été condamnées en première instance  en France, car elles s'estimaient discriminées par l'interdiction de publier des photos de Formule 1 avec des marques de cigarettes.
        Une mesure qui ne s'applique pas aux retransmissions télévisées.
       Les juges européens ont estimé à l'unanimité que les condamnations à des amendes pour "publicité indirecte et illégale" des groupes Hachette Filipacchi Presse Automobile et Conception de Presse et d'Edition étaient justifiées,(sic ).
        Depuis longtemps,  de nombreux gouvernements, dont bien sûr le nôtre,  se sont aperçus que le tabac  est dangereux pour la santé.
        Mais rentable.
      En effet, tout le monde sait évidemment que les  états perçoivent    d’énormes taxes sur la vente de ce produit qu’ils accusent de tuer les braves y gens ( les autres aussi, d'ailleurs, rassurez vous, il n'y a pas que les bons qui paient  ! )
      Pour faire peut-être  démonstration de  sa (bonne) volonté de lutte contre le tabagisme  notre gouvernement  a  transformé en 1999  le SEITA ( Organisme public  gérant pour le compte de l’état le monopole du tabac ) en ALTADIS,  groupe multinational  dont les actionnaires franco-espagnols sont à  86 % institutionnels donc…. l’état français et l’état espagnol.
      Ledit ALTADIS a été absorbé par IMPERIAL TOBACCO, premier groupe britannique de distribution du tabac, lequel affirme haut et fort que sa mission "  est de se tailler une part intéressante de tout marché sur lequel elle est présente, en répondant aux préférences des fumeurs ".
        Sans commentaire.
       A sa décharge, il faut dire tout de même qu’IMPERIAL TOBACCO lutte contre la vente du tabac.
      Enfin, contre la vente " illégale " du tabac. Il faut quand même rester raisonnable…
       Le tabac est donc rentable. 
       Mais  dangereux.  
      Et on lutte efficacement contre  ce tabagisme assassin en interdisant la publicité  dans la presse écrite, et les radios, pour que les poumons des gens restent bien roses en dedans, en tous cas dans la mesure où les fumées des usines et les gaz d’échappement leur en laissent le loisir.
        Mais ce n’est pas défendu à la télé.      
       Cette différence de traitement entre organes d’information a permis aux  deux sociétés de presse de se pourvoir devant la Cour Européenne des droits de l’homme,  pour faire appel des condamnations  prononcées par les tribunaux de première instance.
       Les juges  de cette respectable Cour   ont   estimé que la discrimination entre presse écrite et audiovisuelle n'existe pas "car les moyens techniques ne permettent pas à l'heure actuelle de dissimuler les emblèmes, logos ou publicités sur les images retransmises dans les médias contrairement aux photographies "……Il semble que le néologisme informatique "floutage" qui signifie   rendre flou tout ou partie d'une image - et que pourtant, ce qui n'est pas peu dire ,  même moi je connais -   ne soit pas encore parvenu jusqu'à la Cour des Droits de l'Homme....
        Pourquoi donc  les gouvernements et le parlement européen n’ont-ils  pas purement et simplement interdit à TOUS la publicité pour le tabac, y compris aux constructeurs automobiles, aux organisateurs de compétitions automobiles et vendeurs d’accessoires ?   
       Cela eut évité  aux télévisions de montrer – espérons-le sans faire exprès, quoi  que, aurait ajouté le grand Raymond… -  de montrer donc cette publicité dangereuse pour la santé publique  des européens, qui devraient être bien contents qu’on s’occupe de leur santé au lieu de râler  contre  leurs dirigeants qui, c’est pourtant bien connu, font tout ce qu’ils peuvent pour faciliter la vie de leurs ressortissants.
        L’histoire ne nous le dit pas. Mais il y a forcément une bonne raison, car il est de notoriété universelle qu’aucun Etat ne fait les choses à la légère.
         Surtout quand ça lui procure des rentrées fiscales juteuses.
         Une histoire de gros sous ?
        Mais non, bien sûr !  ALTADIS qui a péniblement fait en 2005 à peine  quatre milliards cent onze millions neuf cent mille euros de chiffre d’affaire, n’a eu cette année là qu’un  résultat net de cinq cent soixante seize millions d’euros.
        Après impôt, bien entendu. 


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    volotovnia
    Lundi 9 Mars 2009 à 14:34

    Vous savez, car nous avons évoqué le sujet ... ce que j'en pense.
    Je fume, l'on veut m'interdire de fumer ... je dis tout simplement que l'on porte atteinte à mon "pouvoir d'agir comme je l'entends"  !!
    L'on porte atteinte à "MA" vie privée.
    Je respecte les non fumeurs, j'assume , il fait froid, je vais dehors fumer ...
    Mais, et je dis bien MAIS que l'on ne vienne pas m'interdire de fumer en terrasse lorsque les beaux jours seront là.
    Auncun non fumeur n'est prêt à rester à l'interieur ... Pourquoi ?
    Où est l'équité ? Où est le respect envers les fumeurs ?
    Et puis, en effet, parlons de la pollution, bien plus nocive pour la sante ...
    une telle manne pour l'état, comment s'en priver ?
    et de quel droit  Empêcher le libre arbitre ? La liberte d'être ou pas, de faire ou pas !
    A quand les reglements qui vous ordonneront de rire, sourire à heure fixe, d'aller aux toilettes à heures fixes ... et surtout faites ce que je dis !!! Quand je le dis !!! Comme je le dis !!!

    Assistés jusqu'au bout ?  Ce que Vous voulez TOUS et TOUTES  ???

    Un sujet qui me fâche, ... mais sourions ... Je vis fort bien ...
    J'aime le bon vin, les bons mets, et je vais même jusqu'à apprécier un bon petit cigare ... Ne vous en déplaise ... non sans un sourire ...

    2
    v
    Lundi 9 Mars 2009 à 13:52
    Moi je trouve que tu aurais fait un grand reporter traitant de biens beaux sujets !
    Bisois à toi
    1
    el mektoub
    Lundi 9 Mars 2009 à 08:22
    on va bientôt te lire dans paris match !!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :