• l'île mystérieuse

    l'île mystérieuseC'est sûr. Je sens que je vais encore être taxé d'antiaméricanisme primaire.
    Mais ce n'est pas ma faute si la CIA , ( vous savez la centrale de renseignements d'américanie avec le I central signifiant intelligence ) est la principale source de la base de données mondiale sur les régions côtières.
    Et si la dite agence a répertorié une île, par 19°13" Sud et 159°55" Est qu'elle a baptisée Sandy Island, ou Ile Sable en françaisl'île mystérieuse (puisqu'elle est située dans la zone maritime de la Nouvelle Calédonie).
    Jusque là, rien de bien transcendant, puisque le rôle principal de cet organisme est de tout savoir, sur tout, sur tous, partout, ce qui lui permet d'engager des invasions utilitaires et profitables.
    Seulement voilà . Des scientifiques australiens, spécialistes en géophysique marine, recherchaient dans cette partie du globe des bribes d'Australie éparpillés lors du détachement de l'île continent du mirifique et mystérieux Gondwana, il y a quelques 100 millions d'années. Et ils n'ont rien trouvé. Ni morceaux de leur pays, ni Île Sandy, bien que cette dernière soit répertoriée sur Google Earth.
    Mais pas sur leurs cartes marines.
    De nos jours, on ne disparaît pas comme ça, même quand on est une île du paradisiaque Pacifique Sud.
    Du coup des hypothèses plus ou moins farfelues, plus ou moins ceci ou cela sont échafaudées, plus ou moins suscitées par la réputation plusl'île mystérieuse ou moins sulfureuse de l'ineffable CIA.
    l'île mystérieuseGoogle Earth, que tout un chacun peut consulter, a été bâtie par Google après avoir acheté la Société Key Hole (trou de serrure, ça ne s'invente pas...) qui était une émanation du programme Corona. Ce programme étasunien de satellites espions était chargé, de 1959 à 1972 de surveiller l
    'URSS, la Chine et tous les endroits d'où pourrait issir(*) une perturbation venant troubler la belle ordonnance de ce grand pays.
    Et bien entendu la centrale "langleysienne"(**) régnait sur cette "bigbrotherisation" (***).
    En vertu de l'adage
    qui a bu boira, il est loisible au quidam lambda de se poser des tas de questions.
    Comme, par exemple : est-ce que l'Australie ou la Nouvelle Calédonie ( pays d'Outre Mer de la République française ) présentaient un dangerl'île mystérieuse réel ( ou potentiel, ce qui, à Langley,
    revient au même) pour la sécurité des stettses.
    Ou bien est-ce que l'
    Atlantide serait devenu Pacifide sous l'impulsion de sélénites, martiens ou autres extra terrestres qui y l'île mystérieuseauraient installé une base de départ d'une invasion ?
    Ou
    encore, y aurait-il d'autres îles fantômes par ci par là, dans une mer ou l'autre, peuplées d'ennemis potentiels de l'Oncle Sam et qui pourraient fabriquer d'éventuelles armes de destruction massive ?
    Ou, et c'est peut-être bien probable, pourrait-il s'agir d'une gaffe, bévue, balourdise, bêtise, boulette, bourde, impair, maladresse, voire pas de clerc d'un espion cartographe de la CIA (n'oublions pas le I central...)


    * en vieux français sortir. Cela n'a rien a voir avec l'objet de cette chronique, mais j'aime bien le mot, alors ..
    ** de Langley ( Virginie), bien sûr
    *** vous avez tous compris


    photos:gizmodo.fr;scienceetavenirnouvelobs.com;lemondeintemporel.blogs.lahibe.be; cheval.nc;johnnyvoid.worldpress.com; terresacrée.org


  • Commentaires

    2
    Samedi 24 Novembre 2012 à 17:00

     Ah les américains... Un miracle qu'ils n'aient pas encore fait péter la planète... jusqu'à quand ? Belle soirée à toi

    1
    faustine8400 Profil de faustine8400
    Samedi 24 Novembre 2012 à 13:24

    bonjour petit famtome, je voi que ta mon age

    1938  avril pour moi

    amitié du vaucluse

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :