• l'âme de fond

    l'âme de fond Ici, là, là-bas ou ailleurs, partout, des gens, des jeunes gens, des enfants se lèvent et crient leur besoin d'avenir, leur dégoût ,et surtout leur exigence de changement.
    Ce mouvement fut lancé par
     Greta Thunberg, qui osa, à Davos, s'adresser aux ploutocrates affirmés ou en puissance qui prétendent diriger la planète.
    Elle a osé leur dire, sans fard ni hésitation,
    que ."" Quelques individus, quelques entrepreneurs, quelques hommes de pouvoir savent quelles valeurs ils proposent pour gagner une inimaginable quantité d'argent"", et ""qu'à son avis, nombreux étaient , parmi les personnes présentes, ceux qui appartenaient à cette catégorie de personnes "".
    L’intervention
    de cette jeune fille a eu pour conséquence que , partout dans le monde, des jeunes gens, des l'âme de fondcollégiens, des lycéens, des enfants même se sont mobilisés et manifestent leur colère, leur honte même d'être nos descendants, puisque nous acceptons frileusement la situation apocalyptique de notre planète, et réclament des actions véritables en lieu et place des promesses et autres discours mièvres et artificieux à tendances électoralistes.
    Et nous, adultes, voire vieux, nous trouvons, devant cette aussi juvénile que courageuse et n
    écessaire réclamation, dans la situation du gamin pris avec le doigt dans le pot de confiture. Honteux comme des renards que des poules auraient pris.
    Et, même si il n'est
    pas aisé de l'admettre, nous sommes certains qu'ils ont raison.
    l'âme de fondEt nous commençons à prendre conscience qu'il nous est devenu impossible d'ignorer cette lame de fond qui est en instance de nous submerger.
    Il nous faudra donc agir, les manifestants n'ayant pas encore le droit de vote. Et nous aurons grand intérêt a agir intelligemment, car
    cette jeunesse, notre avenir, ne nous laissera pas la bride sur le cou.
    En Algérie, dans un autre ordre d'idées, bien que, finalement, le but soit le même, des millions de gens, jeunes, vieux, adultes ou vieillards s'indignent des élucubrations du malade qui fut leur président.
    Depuis des mois, entre Dunkerque et Menton, entre Bayonne et Schiltigheim, des gens du petit peuple s’agglutinent aux ronds-points, défilent et manifestent partout pour réclamer ce qui leur manque, c'est à dire presque tout, et finalement ne veulent que vivre presque aussi bien que ceux qu'ils nomment les nantis.
    Bien sûr quelques hurluberlus aussi crétins
    que décervelés en profitent pour amener la preuve de leur inanité. Dans le pauvre état de nos sociétés, ces exactions imbéciles sont hélas monnaie courante
    Malgré tout, ces manifestations, qu'on pourrait qualifier de spontanées sont signes des temps, et une réponse est impatiemment attendue, qui devra être à la hauteur, à faute de chaos .
    Que Janus, Dieu des commencements et des fins ferme cette ère d'inconscience et ouvre le monde à la félicité.
    Tiel estu, comme on dit en Espéranto..........

    images : youtube,rtbf.beici.frparismatch.com


  • Commentaires

    3
    Lundi 25 Mars à 07:42

    Moi aussi je crois en la jeunesse! Merci pour ce bel article!

    2
    Samedi 16 Mars à 08:58

    Cela prouve que le monde bouge et que les gens ne veulent plus être pris pour des marionettes ou des godillots, c'est positif et annonce des changements..

    Bon week end;

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :