• ki ka voté pour ki

    ki ka voté pour kiDans ses Maximes, François de la Rochefoucauld, qui s'y connaissait en intrigues, complots et autres tripatouillages de cour, affirmait que "le ridicule déshonore plus que le déshonneur".
    Cette formule péremptoire etait l'émanation de la mentalité de gens en place de son époque (17ème siècle ). En effet en ces temps royaux, l'apparence tenait lieu de respectabilité, et le ridicule était l'abomination absolue, l'immarcescible horreur dont on ne se relevait pas .
    C'était un peu exagéré quand même, mais n'oublions pas que Louis Dieudonné de Bourbon Capet s'était autoproclamé Roi Soleil, et que danski ka voté pour ki la Galerie des Glaces à Versailles, tout ce qui comptait, croyait ou espérait compter dans le royaume se devait d'être présent lors du passage de l'astre royal.
    Un autre auteur, inconnu, en tous cas de moi, a dit que "le ridicule ne tue pas".
    Nous sommes bien loin, maintenant, des fastes monarchiques, tout au moins dans les lois, car dans les têtes de ceux qui dirigent, il y a toujours un petit monarque qui sommeille.
    Car, néanmoins et République en plus, nos rois
    présidents sont élus.
    Et pas seulement les Présidents de la République.
    En effet, ceux qui voudraient bien un jour être calife à la place du calife, se font élire par leurs troupes. C'est ainsi que depuis quelques mois deux éminents de ces candidats au trône font campagne pour grimper sur le pavois et, petit à petit, cette campagne pour désigner le meilleur s'est transformée en guéguerre pour mettre le meilleur ou le moins mauvais au pinacle.
    ki ka voté pour kiEt hier, jour anniversaire de Michel de Nostre Dame, dit Nostradamus, auteur de prédictions aussi ésotériques qu'invérifiables, les deux candidats à ce poste de chef de parti se sont présentés aux urnes, au suffrage universel réservé (réduit?) aux membres dudit parti, soit un petit tiers de million de nos concitoyens.
    Le petit nombre de votants pouvait laisser supposer que les opérations se dérouleraient aisément. Le fait que le parti enki ka voté pour ki question vient de terminer plusieurs dizaines d'années de majorité, et que les deux candidats en présence en faisaient partie pouvait laisser supposer que les habituels tripotages de bulletins, de procuration ou d'électeurs fantômes voire de bourrages d'urne n'auraient pas lieu.
    Voeu pieux, puisque chacun des deux finalistes s'est déclaré vainqueur avant la clôture du scrutin, et que chacun menace, voire envisage une plainte contre l'autre pour tricherie, manoeuvre dilatoire, et toute cette kyrielle de motifs plus mesquins les uns que les autres. Commis bien entendu par "les autres"...
    On se dirait revenu sous les ors versaillais, aux heureux temps du ridicule assassin.
    Heureusement, les révolutions sont passées, et maintenant, splendide évolution, le ridicule ne tue plus.
    ki ka voté pour kiIl fait les choux gras de notre presse, ce qui démontre que les évanescences des candidats dirigeants sont bien plus importants que les crèves-la-faim d'Asie, la montée des eaux ou la fonte des glaces, les massacres de Syrie, d'Israël, de Gaza,du Sahel, du Congo, etc...
    On a les centres d'intérêt qu'on peux. Mais pas d'inquiétude, ceux qui hier manifestaient contre ceux qui sont pour l'ont assuré , Dieu est avec nous . Ou avec eux, ou contre nous. Ou contre eux, je ne sais plus au  juste.
    Espérons qu'il a plus de bon sens que tous ces braillards.

    photos :
    cinemotions.com. danseraparis.fr; ividgetworld.com; fhamator.blogspot.com; ladepeche.fr


  • Commentaires

    2
    Mardi 20 Novembre 2012 à 21:25

    Nos politiciens s'agitent en tout sens pour des motifs stupides pendant qu'en Palestine on tue et que notre pays perd son sacro-saint triple A... Heureusement, le ridicule ne tue plus comme tu dis ! A bientôt

    1
    Mardi 20 Novembre 2012 à 18:18

    un vrai régal pour les méninges

    Merci et A+

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :