• jouvence

    jouvence jouvence Nous vivons, braves gens, une sacrée belle époque.
    Là bas, entre Boston , Miami, Monterey et Juneau , on a trouvé un élixir de longue vie, de très longue vie, même.
    Tout le monde  voudrait bien profiter de cette jouvence, surtout ceux qui ont déjà atteint un nombre respectable de semaines d'années...
    Néanmoins et système judiciaire américain en plus, les conditions proposées pour cette prolongation d'existence risquent de constituer un sérieux obstacle à la généralisation de ce rabiot d'existence. 
    jouvence En effet, pour dépasser le siècle, il faudra "vivre" la prolongation  entre les solides cloisons d'un pénitencier, ce qui, n'est-ce pas, est une condition quand même assez ...inconfortable. 
    Pour être clair, je vous dois bien cela, il me faut préciser que la durée de vie en cette région miraculogène (*), est subordonnée à une condamnation à une peine de 100, 150, voire 200 ou 300 ans de prison.
    C'est ce qui pend au nez d'un militaire, qui est accusé d'espionnage au profit de wikileaks, révélateur de magouilles et autres tripotages.
    Et il est bien  puni, cet espion, car il ne risque que 100 ans de geole. Ça lui apprendra !jouvence
    Les juges auraient pu le condamner à perpétuité, c'est à dire à  profiter éternellement des gentillesses pénitenciaires.
    Le tout est de savoir si le Grand Ordonateur qui procédera au Jugement Dernier est d'accord avec ces initiatives.
    Car il a toujours été convenu qu'Il est le seul juge de la durée de séjour en nos temps pas très clairs  des pauvres hommes que nous sommes en attendant de nous sentir pousser des ailes ...ou une queue fourchue et de petites cornes

     

     

    ______________________________

    (*) à peu près démiurgique, mais compréhensible, non? 

    photos : paperblog.com; stickeramoi.com; foozine.com; painting-palace.com


  • Commentaires

    5
    FMR Profil de FMR
    Jeudi 1er Août 2013 à 21:31

    BONSOIR

    Je prendrai bien perpete de vacances  et un wagon d' elexir .....La belle vie quoi ! mais comme je suis tres sage je vais juste reprendre le cours des choses bisous

    4
    Jeudi 1er Août 2013 à 08:54

    il pleut, et j'ai un gros pull, et nous sommes sous les tropiques ,la vie est belle !

    3
    Jeudi 1er Août 2013 à 07:38

    Oui c'est sur qu'il serait plus simple de dire perpet que 200 ans mais je crois que  dans le système Américain les peines se cumulent, et chaque chef d'accusation débouche sur une peine spécifique, l'explication est sans doute là, mais c'est vrai qu'une fois que l'on totalise plus de 100 ans de réclusion c'est la perpétuité qu'il faudrait prononcer

    passe une bonne journée

    amicalement

    Claude

    PS Il me semble que par chez toi c'est l'hiver en ce moment, peut être à tu des températures plus clémentes que chez nous, sur Poitiers nous allons cousiner avec les 40 degrés aujourd'hui

    2
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 23:01

    bien sûr, Claude, mais, même avec beaucoup de bonne volonté, il n'est pas facile d'effectuer 100 ans de prison, surtout les dernières années.... Et je maintiens qu'il est pour le moins saugrenu ( mais le mot est faible ...) de condamner quelqu'un à une peine qui ne pourra en aucun cas être effectuée. En dehors de subtilités juridiques vaseuses, il est difficile de faire la différence entre 100 ou 150 ans de prison et la perpétuité, dans l'état actuel des durées de vie des pays qu'on dit  "développés". Quant au problème que tu soulèves, la barbarie politico-juridico-religieuse  est malheureusement  bien présente.

    Bonne journée

    1
    Mercredi 31 Juillet 2013 à 15:29

    Dans ce pays, celui qui est condamné sait que sa peine devra être exécutée, pas comme dans certains pays ou les victimes en prennent pour plus long que leur bourreau

    passe une belle journée

    amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :