• je speake très good le français

    je speake très good le françaisIn , has been, news letter, prime time, best off, best seller, new look, fast food, managing, meeting, black out, big burger, leader, penalty, football, gay, coming out, brain trust, thin tank, smartphone, iphone, computer, tweet, sms, ces mots sont courants, fréquents et concourent tous à faire croire aux français sans imagination qu'ils s'expriment shakespearement. Ils n'ont, esprit gaulois oblige, pas toujours le sens qu'une traduction bien faite leur donnerait.
    Prenons par exemple black , qui désigne normalement une couleur, devient  une personne de race noire.
    Si il y avait une logique on devrait me designer par le terme de white white, puisque je suis de race blanche à poils blancs. je speake très good le françaisTous les jours ou presque, hélas , j'entends dire prime time, que j'avais traduit ( bêtement ?) par temps de prime, ce qui m'évoquait la période de Noël, jusqu'à ce qu'un de mes petits enfants, un tantinet plus au fait que moi de l'usage "in" (dedans) des langages m'explique, avec un sourire en coin que je soupçonne teinté de moquerie, que cela signifie "début de soirée". Je crois bien qu'il a pensé m'honorer du titre si peu envié de "has been" (a été. Donc n'est plus . Je suis mort, et je ne m'en était pas rendu compte ? Ce doit être pour cette raison que je ne comprends plus tout à fait tout ).
    je speake très good le français
    En français le mot libéral désigne celui qui est en faveur d’une économie de marché. Il qualifie en général les politiciens de droite.
    En anglais, par contre il désigne celui qui est réformiste, il a parfois le sens péjoratif de libertin ou gauchiste. Il qualifie en général les politiciens de gauche.
    Aux Amériques, Terres de tous les possibles, le parti libéral est supposé à droite, et le parti démocrate présumé à gauche. Où devrait-on situer celui que quelques journaleux (franglais globishants) en mal de sensationnel nomment libéral démocrat ? .
    Bon, d'accord, c'est de la politique, donc dénué de sens commun, mais quand même !
    Je sais bien qu'une langue doit évoluer, et que des mots nouveaux, venus d'autres idiômes ou d'autres horizons peuvent venir l'enrichir .
    je speake très good le françaisLes anglais ont ainsi adapté le vieux mot français haquenée, qui désignait, en des  temps qu'on disait  courtois, un cheval, en hackney, qui désigne aussi un cheval. Et gardé au savoureux mot restaurant son sens originel. Nos cousins de la Belle Province sont prolifiques en adaptation de mots , comme courriel pour les courriers je speake très good le françaisélectroniques,  pourriels pour les spams, l'origine de ce mot étant " Spiced Ham " ( jambon épicé............).

    Mais, quand on entend un allez savoir futur peut-être éventuel possible candidat à la Présidence de la République dire que nos enfants ( enfin, les vôtres, les miens ayant depuis longtemps fait les leurs ) devront savoir lire écrire et avoir quelques notions de mathématiques , et surtout être aussi absolument que parfaitement anglophones, on peut , légitimement, s'inquiéter de l'avenir de notre cher français.
    Heureusement,  comme dit le proverbe, il y a loin de la coupe des espérances aux lèvres des ors de l'Elysée.
    Il est important de parler une autre langue que la sienne. Mais, que diable, si vous voulez une langue vraiment internationale, apprenez l'Espéranto.
    Mais, de grâce, entre nous, parlons français !

    photos : adelebellini.com ;  www.titansupport.com www.mais-comment.fr www.mariamercantiguerin.com amazone2000.free.fr :


  • Commentaires

    8
    Mercredi 12 Novembre 2014 à 22:20
    Il parait que "redingotte", ce mot qui ressemble à quelque chose de bien français et de vieillot viendrait de l'anglais "riding coat" (veste qu'on mettait pour aller à cheval) mais c'était du temps où les mots anglais venaient au français en dose très raisonnable... De nos jours, oui tu as raison, cela devient vraiment inquiétant !
    7
    Lundi 3 Novembre 2014 à 09:49

    Oh comme je suis d'accord avec toi Peache! Ca m'énerve tellement d'entendre ces mots d'anglais partout, comme si on n'avait pas de mots en français pour désigner la plupart des choses! C'est très snobinard ce genre d'attitude, et si j'ai bonne mémoire il y avait eu une loi il y a quelques dizaines d'année pour empêcher les termes anglo-saxons de remplacer les termes français, elle est passée au placard!
    Passe tout de même une belle semaine, amitiés.

    6
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 13:10

    awah ! pas besoin de beaucoup d'énergie, ça va tout seul . Jette un oeil sur lernu.net  Ensuite, tu ramasse ton oeil et tu me dis ce que tu en penses !

    bises linguistiques

    5
    Lautyale
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 12:45

    Merci pour tous ces renseignements, je  n'avais pas cette impression en lisant de temps en temps tes petites phrases en espéranto. Mais malheureusement je ne l'apprendrais pas, plus assez d'énergie.

    bises

    4
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 11:06

    @Lauryale: l'Espéranto est composé de racines latines, germaniques, russes. Comme les langues asiatiques, il est agglutinant, c'est à dire que l'adjonction d'affixes permet d'exprimer toutes les nuances. Il est enseigné en Université en Chine,  et le fut en France ( Clermont Ferrand, Strasbourg),Des personnalités aussi diverses que  Umberto Eco, Elisée Reclus, Maryse Bastie , Jean XXIII, Jean -Paul II, Einstein et des centaines d'autres le parlent ou l'ont parlé , et comme disait Jacques Dutronc et moi et moi et moi ...

    bises

    3
    Lautyale
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 10:09

    L'Esperanto n'aurait-il pas une base exclusivement latine ??? Alors pourquoi devrait-on l'imposer aux Chinois, Arabes et autres ?

    bises amicales 

    Laure

    2
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 09:54

    D'autant plus que tout le monde n'a pas la possibilité d'apprendre une langue étrangère, et ce n'est pas une limite intellectuelle qui les bloque, mais une mauvaise audition, et ils ne peuvent restituer un son qu'ils ne comprennent pas, en plus aujourd'hui avec les pays émergeant il faudrait maîtriser, outre l'Anglais, le Chinois, l'Indien, le Japonais, l'Arabe, le Russe, devant l'ampleur de la tâche pourquoi ne pas inscrite l'Espéranto comme seconde langue mondiale à apprendre dés les classes de primaires et ceci sur toute la planète, ce qui fonctionne avec le langage mathématique et musical devrait pouvoir se mettre en place facilement et à peu de frais

    amicalement

    Claude

    1
    Dimanche 2 Novembre 2014 à 08:29

    Juste réflexion ! L'anglais est partout ....

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :