• Irma, José, Harvey, Erika et compagnie

    Ces jolis noms sont attribués à des catastrophes naturelles.
    Crétin, imbécile, ignare, andouille, abruti, ces mots sont nettement moins jolis, tout en ayant un rapport avec ces mêmes catastrophes. En effet, ils s’adressent aux décérébrés de la presse ou de la politique voire aux commentateurs d’articles qui, n’ayant jamais subi un cyclone, ni même vu de près ou de loin une île ravagée, des gens sans abri ni nourriture, ou des sauveteurs travailler sans la moindre relâche pour venir en aide aux gens, font, depuis leurs lambris plus ou moins dorés parisiens des commentaires douteux sur la météo, les mesures prises, le gouvernement, les flics, les gens, les victimes..
    Les politicaillons pensent avoir une excuse pour être cons, puisqu’ils espèrent tirer un avantage électoral de leurs insanités, les pisseurs de copie aussi, mais leurs espérances sont encore plus viles puisque mercantiles.
    Et ils se gargarisent de leur indécrottable imbécillité, et pensent même faire oeuvre utile.
    Quant on pense que quelques unes de ces engeances ont suivis de hautes études pour atteindre leur place, on est en droit de se demander ce qu’on leur a appris !
    Ils n’ont aucune idée de ce que représentent la prévention, les secours, les réparations. Il est vrai qu’ils n’ont pas d’idée du tout.
    Heureusement, il y a des êtres exceptionnels, de vrais gens, des civils, des militaires, des pompiers, des gendarmes, des ouvriers, des étudiants, des collégiens, des policiers, des artistes qui, dans l’ombre, sans chercher la gloire ni l’argent viennent en aide, sauvent, soignent et consolent.
    Et, heureusement, ils sont bien plus nombreux que les déchets d’humanité dont j’ai parlé plus haut.
    Il faut parler de ces gens là, ils le méritent.
    Tout comme il faut dénoncer les premiers cités, afin que tous sachent qu’ils sont nuisibles à l’humanité. Je conçois que mes propos sont violents, mais ils sont à la hauteur de mon indignation.
    Et si quelqu'un se sent visé, qu'il se souviennent de l'Avare, dans lequel Molière écrivait : "qui se sent morveux, qu'il se mouche "...

     


  • Commentaires

    6
    Mercredi 13 Septembre à 18:51

    dans la série des déchets...

    "émeutes_amères".... (je ne connaissais pas -et je n'ai pas envie de connaître-), dénonce le néo-colonialisme des militaires "blancs" venus montrer leur supériorité sur les "pauv'nèg"...

     

      • Mercredi 13 Septembre à 23:35

        il y  a eu aussi des complots dénoncés à la suite du 11 septembre 2001, des attentats de janvier et novembre 2015.....alors...........

    5
    Mercredi 13 Septembre à 11:44

     

    D'accord avec (presque) tout ce qui est dit ci-dessus... sauf peut-être sur ce point:

    "...Ils n’ont aucune idée de ce que représentent la prévention, les secours, les réparations. Il est vrai qu’ils n’ont pas d’idée du tout.
    Heureusement, il y a des êtres exceptionnels, de vrais gens, des civils, des militaires, des pompiers, des gendarmes, des ouvriers, des étudiants, des collégiens, des policiers, des artistes qui, dans l’ombre, sans chercher la gloire ni l’argent viennent en aide, sauvent, soignent et consolent.
    Et, heureusement, ils sont bien plus nombreux que les déchets d’humanité dont j’ai parlé plus haut..."

    ... je ne suis pas entièrement convaincu que les "êtres exceptionnels" soient plus nombreux que les "déchets d'humanité"; sinon, tout irait beaucoup mieux sur cette pauvre planète.

    ???!

      • Mercredi 13 Septembre à 12:02

        ils sont bien plus nombreux en tous cas sur les lieux des catastrophes, où le risque est bien plus grand que dans une salle de rédaction  ....

    4
    Mardi 12 Septembre à 08:26

    Les catastrophes font toujours resurgir le meilleur et le pire des gens, c'est là qu'ils montrent leur vraie nature.

    Kisetoj Peache des isles.

    3
    Mardi 12 Septembre à 08:02

    C'est très bien dit, tous ceux qui ne cherchent pas à profiter de la catastrophe agissent sans faire de bruit, mais qu'est ce qu'ils sont plus efficaces que tous ces merdeux dont tu parles plus haut

    Amicalement

    Claude

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :