• Infos, méthodes, délices et orgues

       Depuis quelques temps, la guerre de l'information fait rage entre l'ineffable Rupert Murdoch et le non moins envahissant Google, chacun reprochant à l'autre d'utiliser des méthodes plus ou moins vaseuses pour rassasier le  public affamé. Il faut lui donner  du sensationnel, des nouvelles en primeur ( ce que les gens branchés  - en franglais In- appellent scoops).      Du bien   sordidement sexuel, bien glauque, et si possible sanglant Bon jour !et évidemment touchant ce qu'on appelle des personnalités, c'est à dire des vedettes du milieu du spectacle (en français moderne show bizz), des politiciens (surtout en période électorale, c'est à dire tout le temps) et cetera...
        En effet, les aventures et mésaventures des gens d'en bas ne sont intéressantes que si elles éclaboussent un tant soit peu les premiers cités. Bien entendu, personne ne lit ces journaux ailleurs que chez le coiffeur, dans les salles d'attente des dentistes ou des médecins. Ce qui, étant donné le tirage des dits journaux fait de ces professions les métiers les plus répandus dans notre beau pays.
         Seulement voilà. Pour obtenir les informations nécessaires pour assurer la pitance des scribouillards qui y écrivent, un des journaux duBon jour ! malheureusement célèbre magnat de presse à scandale, un tabloïd britannique (terme issu d'un sabir aussi vaseux qu'anglo-saxon signifiant à peu près journal de petite taille à sensation) a utilisé des méthodes que la morale et la loi réprouvent avec une énergie de bon aloi.
         Bon jour !Des écoutes téléphoniques aussi illégales que possible ont été effectuées, au détriment et bien entendu à l'insu des intéressés. Cette vilenie découverte, le patron de presse, bien entendu offusqué de l'audace de ses sbires a fermé le journal.
         Le geste est presque joli.
         Il ne manque à l'intéressé qu'à fermer tous ses journaux pour assainir la profession.
         Pourtant, la surveillance du Monde et la récolte de renseignements neBon jour ! date pas de notre époque bienheureuse. En effet, du haut de son Asgard (le sommet de l'arbre du Monde) Odin, ce Dieu nordique que les vieux germains nommaient Wotan, savait tout ce qui se passait grâce à ses corbeaux Hugin ( la pensée ) Bon jour !et Munin ( la mémoire) qui, chaque matin dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, parcouraient le vaste monde et venaient lui rendre compte des nouvelles.
        Cette façon de se renseigner n'est plus maintenant possible, la SPA veillant à la protection des animaux et Monsieur Bougrain-Dubourg etant intraitable en ce qui concerne les oiseaux.
         La SPA est donc en partie responsable des dérives la presse à scandale britannique.
          Ce qu'il fallait démontrer.
      


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    hem
    Jeudi 14 Juillet 2011 à 16:19

    Voilà d'où vient cette appellation qui vise les (f)auteurs de lettres anonymes  ces fameux CORBEAUX 


    Tout simplement cela vient de la mythologie          donc par déduction tous (enfin presque tous) les scribouillards de presse à scandales  sont des mythomanes   CQFD


     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :