• Indignation

       Bon jour !   La colère joue à l'orage, ces temps-ci.
        Un peu partout, des nuages menaçants assombrissent l'avenir de ceux qui se sont donné tant de mal pour obtenir la vaine gloire d'un pouvoir par essence éphémère.
        Ceux qui, considérés comme étant d'en bas, n'ont pour espérance que des miettes qu'on leur jette avec pour le moins condescendance, et seulement parce qu'ils sont indispensables àBon jour ! une prospérité dont il n'auront jamais que l'image.
         Ensemble, on a moins peur et ils se rassemblent et se rejoignent, ceux qu'on flagorne aux temps électoraux, ceux qui sont les cibles de promesses jamais tenues, ceux qui voudraient aussi manger du pain blanc et tous les autres qui.....
         A l'exemple des jeunes espagnols de la Puerta del Sol, ils  se donnent ce Bon jour !nom d'Indignés, ce nom plein de colère, de déceptions, de désespoir même. Ce mot plein aussi d'avertissements voire de menaces. Après Madrid, ils se massent à Athènes, Paris, Barcelone, et demain à Londres, à Berlin, à Budapest ou à Rome...
         Tous ces mouvements prolongent en Europe les colères du Maghreb, d'Egypte et de toute ou presque l'Asie mineure.
       Tous ceux là, dont monde manichéen est constitué d'indignes et d'indignés, attendent que ceux qui se pensent d'en haut se mettent enfin à la hauteur de leurs fonctions.
        Il ne veulent plus de promesses fallacieuses ou évasives, de toutesBon jour ! manières oubliées dès l'élection, mais des actes novateurs, de vraies actions mettant à mal cette l'épouvantable fracture sociale qui finira par tout déchirer. Ils veulent, finalement, seulement être des hommes debout.        Et il faudra bien qu'un jour ils le soient.
          En gardant à l'esprit que, depuis que l'homme des cavernes a eu l'idée
    Bon jour !d'une massue, toutes les révolutions, dans tous les pays, ontBon jour ! amené l'irruption de potentats aussi dangereux, voire pires,  que ceux qui furent mis à bas.
        Car  un tyran de gauche  ne vaut pas mieux qu'un despote de droite.          
         Seront-ils suffisamment  sages pour éviter que leur juste et légitime indignation révolutionnaire ne devienne le nid de nouveaux autocrates?
         Les paris sont ouverts ….


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :