• gracieuses grâces

        
        

    gracieuses grâces

     

        Il y a peu, au cours d'une belle campagne électorale pleine de fleurs de rhétorique et comme d'habitude de promesses, de grands mots, d'enthousiasme républicain, nous avons entendu un candidat s'élever avec une énergie et une indignation de bon aloi contre cette grâce présidentielle, reliquat d'un monarchisme d'un autre âge,  et qu'il fallait instamment réformer.
        Quelques mois plus tard, un ancien haut fonctionnaire condamné à plusieurs années de prison pour des délits de corruption  et de trafic d'influence – qui ont dû atteindre des sommets himalayesques , car une peine aussi lourde  vis à vis d'un citoyen de ce statut est  pour le moins rarissime - un haut fonctionnaire donc ( devrait-on dire ex haut fonctionnaire ? l'histoire ne le dit pas , bien que, en toute logique.. hein ?) bénéficie d'une remise de peine équivalente à une libération imminente, l'intéressé ( c'est le mot, non ? ) arrivant grâce à elle à  la moitié de la sanction qui lui avait été infligée.
        Les remises de peines sont prévues par la loi républicaine, et point n'est besoin de revenir sur cette facette.
        Cependant, les motifs d'attribution de ces grâces   ( motivées par les actes de courage ou de bravoure dont les intéressés ont fait preuve pendant ou avant leur détention ou par des efforts exceptionnels de réinsertion ) laissent un tantinet perplexe quant aux  actes de bravoures qui auraient pu être " commis" par l'intéressé au cours de son incarcération. En ce qui concerne ceux réalisés " avant " le tribunal en avait forcément tenu compte lors de la condamnation, ce qui ouvre aussi des horizons délicieux sur l'évaluation des délits commis ... Peut-être devrait-on s'orienter  vers les efforts exceptionnels de réinsertion,  le libérable connaissant forcément beaucoup ...
       D'aucuns, animés sans aucun doute d'une animosité malsaine envers l'autorité de l' état, laissent entendre qu'il pourrait s'agir de retour d'ascenseur, et même de copinage . Quel vilain mot !
          Mais foin de mauvaise foi.
        Le candidat, devenu roi,  euh... !  président par la grâce ( encore !) des urnes tient ses promesses : il réforme.
        Avec peut-être une toute petite arrière pensée monarchique ? 
        Bien sur que non  ! Quelle idée ! Où allez vous chercher ça ?
        De toutes manières, le deux décembre est passé. 
        Cependant il faut rendre à César ce qui lui appartient. Cette " gracieuseté " n'est pas la première. Le prédécesseur avait lui aussi gracié un " grand " sportif, qui avait été condamné pour une sombre et assez lamentable histoire de gros sous afin de lui permettre de continuer à sièger au comité olympique, pile poil au moment ou on parlait d'assainir le sport ...
        Talleyrand et son compère Foucher n'auraient pas fait mieux.
        Et nous n'avons  ni le temps ni la place pour remonter le temps ... 

     

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    3
    peache Profil de peache
    Lundi 2 Mars 2009 à 23:11
    Voyons ,  Seb, en ces occurrences, c'est évident , les intéressés (sans jeu de mot ) n' auraient pas forcément péri, mais auraient peut-être dépéri dans les geoles de la République .  Par ailleurs les capacités des détenus n'ont aucun débouché utile pour la république tant qu'ils sont embastillés.  A noter qu'aux temps joyeux de la monarchie, on n'embastillait que les " grands " les autres étaient jetés dans le premier cul-de-basse-fosse venu. Mais tout ça a bien changé, n'est-il pas ?
    2
    Séb
    Lundi 2 Mars 2009 à 22:46
    Mon prof d'instruction civique nous avait expliqué au lycée que la grace présidentiel était très importante car elle permettait aux condamnés de garder espoire même si leur liberation était loin.
    Y aurai-t-til un lien entre les propos de notre président et la recrue des scuicides en prison?
    1
    el mektoub
    Dimanche 1er Mars 2009 à 16:47
    quand on vous dit que ce roitelet est issu du mensonge et de l'arrogance !!!
    les îles et ses occupants auront-ils réussi là où d'autres ont échoués??
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :