• Feux

     
    Des flammes d’apocalypse, ce soir,

    Ont grignoté les champs et la paille,

    Avalé les buissons, dévoré les cactus,

    Bondi au sommet des eucalyptus,

    D’où, enragées, elles assaillent,

    L’effrayant ciel noir.

    L’infernale chaleur dessèche la terre.

    Tout est rouge de feu ou noir de cendre.

    Tout est détruit. Ni fleur, ni chant d’oiseau,

    Ni murmure des ruisseaux,

    Seulement les plaintes des arbres torturés,

    Et les cris des hommes éperdus de colère,

    Hurlant à la vengeance et exigeant de pendre,

    Sans aucun jugement les incendiaires arrêtés,

    Qui, apaisés, contemplent, béats et ravis,

    Le fruit de leur folie.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    7
    peache Profil de peache
    Mercredi 29 Juillet 2009 à 08:16
    je te trouve bien pessimiste, Obsolète. Le feu c'est aussi la vie, et il n'est pas responsable de la bêtise humaine, celle de l'homo sapiens sapiens qui a prétendu tout conquérir , qui a créé des dieux improbables  et est si sot qu'il s'asservit lui même. Un jour viendra, forcément, où l'éradication des cons sera enfin réalisée, et alors commencera l'éternité...Utopie et espoir ont tous deux six lettres et seulement deux différentes....
    6
    obsolete
    Mercredi 29 Juillet 2009 à 07:27
    Le feu, élément indomptable que l'homme pense avoir conquis il y a des  milliers d'années. Le feu qui fascine et embrase les esprits, fait commettre a d'aucuns des actes lourds de conséquences, tant pour la nature que pour les humains. Bétise ? Volonté délibérée de détruire ? ... Jouer avec le feu.. qui n'est pas un jouet. Qu'il brûle les pins, le maquis, ou nos coeurs dans de folles passions, le feu ne laisse derrière lui que cendres et chagrin.
    5
    Mercredi 29 Juillet 2009 à 00:22
    Je pleure pour ces petites vies détruites...
    4
    lapuce155
    Mardi 28 Juillet 2009 à 19:13

    un constat effroyable de ce qu'est capable de faire l'être humain à la nature, qui se charge bien aussi de se détruire elle-même.... je dis ça parce qu'au début juillet je suis allée dans les Landes en vacances et j'ai vu tous ces pins cassés, brisés, torturés lors de la tempête... quel désastre quand on sait le temps qu'il faut à un arbre pour être adulte...

    Ca me rappelle le livre d'Hervé Bazin "la boite d'allumettes" que j'ai lu quand j'avais 15 ans..... il m'avait beaucoup marquée....

    Bravo à toi pour ta si belle plume.... tout me plaît et rejoint mes idées...

    3
    el mektoub
    Mardi 28 Juillet 2009 à 18:09
    En plus tu en rajoutes , pompier-pyromane ?? vaste sujet!, malade comprenant sans réaction, il n'y a pas dans notre catégorie de mammifères de sélection "naturelle", il nous faut attendre pour "réagir"..
    2
    peache Profil de peache
    Mardi 28 Juillet 2009 à 15:28
    pas logique ton truc. Si ils sont malades, ils peuvent comprendre, mais pas  réagir. La seule différence entre les incendiaires et les pompiers, c'est que les premiers ne refoulent pas leurs pulsions.
    1
    hem59
    Mardi 28 Juillet 2009 à 11:38
    fruit de leur folie dis tu ?
                                        un fruit est pourtant signe de vie !!!

    quelle jouissance peuvent ils avoir face à cette destruction ?
    ce sont des malades !
    la nature a déjà beaucoup de mal à survivre devant la déraison des hommes !
    y ajouter cette "folie"  et tu as raison de clamer haut et fort le désaccord des gens sensés
    tu y mets beaucoup de conviction, de poésie,
    texte à publier dans la presse  !!! cela fera peut être réfléchir quelques uns de ces imbéciles 
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :